skip to content
Date
15 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Il vole comme un papillon mais pique comme une abeille : voici le nouveau Muhammad Ali

Avec un tel nom, le jeune boxeur britannique Muhammad Ali est incontestablement né pour le ring. Il espère entrer dans l'histoire en décrochant la médaille d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, Nanjing 2014.


« C'est une merveilleuse coïncidence d'avoir le même nom que l'une des plus grands légendes de l'histoire de la boxe, et ça me suffit pour croire que ce sport est mon destin », affirme Ali, dont l'homonyme américain est considéré comme l'un des meilleurs boxeurs poids lourds de tous les temps.


Les deux Muhammad Ali : l'ancien champion du monde poids lourd américain (à gauche) et le candidat britannique à la médaille d'or à Nanjing 2014 (à droite)

Le poids mouche britannique, que ses coéquipiers surnomment "Mo", reconnaît que son nom célèbre, associé au fait qu'il pratique la boxe, suscite beaucoup d'intérêt.

« Les gens attendent énormément de moi en raison de mon nom. Ils commencent à me comparer au grand Muhammad ALI. Mais peu à peu, j'ai fait mes preuves et ça ne me dérange plus »,  explique le boxeur de 18 ans. « Les gens me remarquent maintenant pour mon talent. »

La plus grande source d'inspiration et le modèle du jeune Britannique est en réalité Amir Khan (GBR), double champion du monde et médaillé d'argent olympique, qui s'est révélé sur la scène mondiale aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004.

 « Khan est la raison même pour laquelle j'ai enfilé les gants pour la première fois. Quand j'étais petit, je regardais ses combats à la télévision. Je l'ai vu gagner l'argent en 2004, à l'âge de 17 ans. Si un jour j'arrive à être au moins à moitié aussi bon que lui, ça me suffira », poursuit-il.

Le fait pour Ali de s'entraîner avec l'ancien coach amateur de Khan, Mick Jelley, au Bury Amateur Boxing Club, dans le nord-ouest de l'Angleterre, ne peut pas faire de mal.

« C'est un vrai avantage. Au club, ils savent comment tirer le meilleur de moi », affirme Ali.

Il est prêt à affronter son adversaire le plus difficile à Nanjing, le champion du monde junior en titre Shakur Stevenson (USA), qui reste sur une série de 14 combats internationaux sans défaite.

Le boxeur britannique a dû se contenter de la médaille d'argent quand il a été battu par Stevenson en finale de l'épreuve masculine poids mouche aux Championnats du Monde Juniors de l'International Boxing Association (AIBA), en Bulgarie en 2014.

 « Je me souviens de ce combat. C'était intense et dur. Je ne suis pas intimidé par ce souvenir. Chaque combat est un nouveau combat. Je me suis beaucoup entraîné pour l'or et je vais faire de mon mieux pour y arriver », déclare Ali.

Il n'écarte pas non plus le jeune favori chinois Lyu Ping (CHN), qui a gagné la médaille de bronze lors de la même épreuve aux Championnats du Monde Juniors de l'AIBA.

 « Je sais que je dois me méfier de lui, car il a l'avantage du terrain. Le public sera de son côté et ça peut lui donner un gros coup de pouce », ajoute-t-il.

Le tournoi de boxe aura lieu à l'International Expo Centre de Nanjing, du 23 au 27 août.

back to top