skip to content
Date
09 mars 2004
Tags
Actu CIO

IIIe Conférence mondiale sur la femme et le sport: recommandations


La conférence,

Rappelant que le but de l'Olympisme est de mettre partout le sport au service du développement harmonieux de l'être humain, en vue d'encourager l'établissement d'une société pacifique;




Se félicitant de l'engagement du président du Comité International Olympique, du secrétaire général des Nations Unies et du président de la Banque mondiale de promouvoir les droits des femmes dans tous les secteurs d'activités humaines;




Tenant compte de la Résolution adoptée par la IIe Conférence mondiale sur la femme et le sport tenue à Paris, France, le 8 mars 2000;




Tenant compte également de la recherche intitulée "Femmes et fonctions dirigeantes dans le Mouvement olympique", effectuée par l'Université de Loughborough pour le Comité International Olympique (CIO);




Reconnaissant les efforts déployés par toutes les entités et personnes concernées par la promotion de la femme dans le sport, mais consciente des défis à relever pour atteindre les objectifs fixés;




Constatant toutefois avec regret la lenteur avec laquelle sont mises en œuvre les mesures formulées par les organisations intergouvernementales et non gouvernementales ainsi que le manque d'actions concrètes, visibles et tangibles sur le terrain qui aideraient les femmes et les jeunes filles à faire du sport et à accéder à des fonctions dirigeantes;




1. Réaffirme les objectifs fixés en 1996 par le CIO pour les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les Fédérations Internationales de sports (FI), à savoir compter au moins 20% de femmes au sein de leurs organes exécutifs et législatifs d'ici à 2005 et après, et espère que cet objectif sera également atteint par le CIO;




2. Demande instamment au CIO, aux Fédérations Internationales et à l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), aux confédérations sportives, aux Comités d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO), aux CNO et aux fédérations nationales d'assurer une représentation adéquate des femmes dans toutes leurs commissions et groupes de travail permanents;




3. Prie instamment tous les délégués de soutenir volontairement la promotion, la formation et l'émancipation des femmes dans et par le sport à tous les niveaux, dans les clubs et les fédérations nationales;




4. Demande instamment au CIO et aux CNO de mener campagne auprès des agences gouvernementales en charge de l'éducation et du sport à prendre des dispositions en faveur de l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement;




5. Encourage le Mouvement olympique et les organisations sportives à coopérer avec le système des Nations Unies, la Banque mondiale, les organisations intergouvernementales et non gouvernementales afin de promouvoir des politiques et programmes en faveur de l'égalité des sexes et de soutenir le développement humain et socioéconomique par le biais du sport;




6. Prie instamment la Commission de la Solidarité Olympique de revoir ses politiques et programmes de développement, afin d'augmenter les fonds alloués et de s'assurer qu'une proportion équitable de ces fonds est utilisée pour soutenir les femmes dans et par le sport;




7. Appelle tous les athlètes à jouer un rôle de modèles et de mentors pour les jeunes filles et les femmes afin qu'elles développent leurs compétences dans la vie sportive et professionnelle et contribuent à la promotion de la diversité, de la paix et de la compréhension humaine.




8. Demande que les composantes du Mouvement olympique s'investissent individuellement ou collectivement dans les campagnes de prévention contre les fléaux tels que le VIH/SIDA, la polio, la drogue, qui touchent principalement les femmes et les enfants.




9. Prie instamment la communauté sportive de soutenir et d'encourager les activités sportives pour handicapés.




10. Recommande à la communauté sportive de travailler plus étroitement avec les médias pour assurer une information plus large et plus précise projetant l'image réelle du sport féminin et mettre en place des programmes de formation spécifiques aux femmes journalistes.




11. Félicite le CIO et sa commission femme et sport d'avoir organisé cette IIIe conférence mondiale sur la femme et le sport.




12. Exprime ses sincères remerciements au Royaume du Maroc et à son Comité National Olympique pour l'excellente organisation de la conférence et leur traditionnelle hospitalité.





En savoir plus sur la commission femme et sport


Tags Actu CIO
back to top