skip to content
Date
07 mars 2004
Tags
Actu CIO

IIIe Conférence mondiale sur la femme et le sport :


IIIe Conférence mondiale sur la femme et le sport : "Nouvelles stratégies, nouveaux engagements"




Plus de 600 délégués et observateurs de 137 pays participent du 7 au 9 mars à Marrakech (Maroc) à la IIIe Conférence mondiale du CIO sur la femme et le sport. Après Lausanne en 1996 et Paris en 2000, les différentes parties concernées par la problématique des femmes dans le sport sont réunies à Marrakech pour élaborer de nouvelles stratégies et prendre de nouveaux engagements.




S.A.R. la princesse Lalla Amina
Dans son discours inaugural, le président du CIO, Jacques Rogge, a rendu hommage à S.A.R. la princesse Lalla Amina pour sa grande contribution à la promotion de la pratique sportive au Maroc. S.A.R. la princesse Lalla Amina, qui est présidente de la Fédération royale marocaine des sports équestres, a honoré de sa présence la cérémonie d'ouverture.





Le groupe de travail femme et sport devient une commission à part entière
Jacques Rogge a également profité de cette occasion pour annoncer officiellement la transformation en une commission à part entière du groupe de travail femme et sport qui, "depuis près de dix ans, travaille sans relâche à la mise en œuvre de programmes permettant aux femmes et aux jeunes filles du monde entier de se sentir pleinement associées au mouvement universel pour la promotion de la femme dans et par le sport". Le président a notamment souligné le rôle crucial joué tout au long de ces années par Anita L. DeFrantz, membre du CIO et présidente de la commission femme et sport.




L'engagement du président du CIO
Le président du CIO s'est une nouvelle fois engagé à contribuer à la promotion de la femme dans le sport. "Le CIO continuera, comme il l'a fait par le passé, de lutter pour que les femmes occupent la place qu'elles méritent au sein du Mouvement olympique. Cette conférence offre une occasion exceptionnelle d'encourager la réflexion en vue de garantir une plus grande égalité des chances pour les femmes dans le milieu sportif, que ce soit en tant qu'athlètes ou dirigeantes", a-t-il déclaré.




Rôle important de la Solidarité Olympique pour parvenir à une plus grande universalité
Le CIO n'a pas ménagé ses efforts pour accroître le nombre de participantes aux Jeux Olympiques. Par l'intermédiaire de la Solidarité Olympique, le Mouvement olympique apporte également son soutien aux femmes dans les pays en développement, réduisant ainsi le fossé entre les nations, pour une plus grande universalité.




Une participation égale
À Athènes, dans quelques mois, 44% des athlètes seront des femmes - un record ! Et le CIO compte bien que les futures éditions des Jeux accueillent autant de concurrentes que de concurrents. "Notre but ultime est de parvenir à une participation égale", a indiqué le président Rogge dans son discours.




En savoir plus sur Femme et Sport




Focus Revue Olympique : Femme et sport
Tags Actu CIO
back to top