skip to content
IOC
Albertville 1992

Ici commence la légende de Bjørn Dæhlie

Depuis les Jeux de 1992, le Norvégien Bjørn Dæhlie a été reconnu au fil des ans comme une légende des sports d’hiver. Et c’est justement lors de ces Jeux Olympiques qu’il a éclaté sur la plus grande scène internationale et qu’il s’est révélé au monde entier.


 

Lorsqu’il débarque en Savoie pour ses premiers Jeux, le fondeur de 24 ans est déjà une star. Il détient le titre mondial du 15 km et a également bouclé le dernier relais norvégien pour une autre médaille d’or mondiale. Mais c’est de succès olympique qu’il rêve le plus.

IOC


Son plus grand rival n’est autre que son coéquipier, Vegard Ulvang. Les deux hommes s’affrontent pour la première fois dans le 30 km et Dæhlie obtient l’argent derrière Ulvang, alors que la Norvège s’accapare des trois marches du podium.

Il réplique dans la poursuite combinée quelques jours plus tard. Dans des conditions difficiles, Ulvang prend l’avantage à l’issue de la première journée, avec 25 secondes d’avance sur Dæhlie. Mais la chance va tourner nettement lors de la section en style libre, puisque Dæhlie comble d’abord son handicap avant de passer devant. Il boucle le parcours de 15 km 1’18’’ plus rapidement que son adversaire et gagne la médaille d’or avec une marge victorieuse de près d’une minute.

Les deux hommes unissent ensuite leurs forces dans le relais 4 x 10 km pour un résultat détonant. Lorsqu’Ulvang transmet le témoin à Dæhlie pour le dernier parcours, la Norvège est déjà en tête et ne semblera jamais en danger. L’avance de Dæhlie est d’ailleurs si conséquente qu’il se permet de skier à reculons pour franchir la ligne d’arrivée en boxant l’air, doublant ainsi son total de médailles d’or aux Jeux.

Il lui reste encore le 50 km à disputer, mais après quelques jours de récupération, Dæhlie ne semble pas particulièrement affecté par ses précédents efforts. Il est le skieur le plus huppé du plateau, et de loin. Il s’impose en devançant de près d’une minute le vétéran italien Maurilio de Zolt, âgé de 41 ans.

IOC
Dæhlie retourne donc en Norvège comme un héros national. Lorsqu’il revient dans la ville natale de ses parents, il découvre une gigantesque fresque, composée de 1 500 roses arrangées en forme de symbole olympique. Détail émouvant, chaque rose a été offerte par un habitant de la ville.
back to top En