skip to content
YIS/IOC Thomas Lovelock

Hommes et femmes sur la glace ensemble dans les compétitions de curling


Les deux tournois de curling des JOJ de Lillehammer, par équipes et en double ont été entièrement mixtes. Le Canada a remporté la compétition par équipes, avant qu’une avant première n’ait lieu le dernier jour avec le double mixte qui entrera au programme des Jeux d’hiver en 2018 à Pyeongchang.

Aux JOJ et seulement aux JOJ comme la compétition par équipes remportée par le Canada avec des formations constituées de deux filles et deux garçons, là où les seniors des deux sexes ont chacun leur circuit distinct. Et comme le double mixte, qui lui, va entrer au programme des Jeux Olympiques d’hiver à PyeongChang en 2018, mais où, particularité réservée aux adolescents en compétition, les équipes étaient formées d’athlète issus de différents CNO.

Dans la compétition par équipes, le Canada (Mary Fay et Tyler Tardi, co-skip, Karlee Burgess, Sterling Middleton) reste invaincu au premier tour dans le groupe B. Il élimine la Turquie 10-2 en quarts de finale, et la Suisse 7-5 en demi-finale. Les Etats-Unis (Luc Violette, skip, Cora Farrell, Ben Richardson et Cait Flannery) subissent une défaite face à la Russie (9-6) dans le groupe A, puis sortent la Norvège 7-5 en quarts et prennent leur revanche contre la Russie 8-6 en demi.

© Thomas Lovelock/YIS/IOC

Le 17 février, en finale, le Canada affiche ses ambitions d’entrée en marquant 5 points dans la première end. Un retard qui parait déjà difficile à rattraper pour le skip Luc Violette et ses coéquipiers. Les joueurs à la feuille d’érable continuent sur le même rythme, 2 points dans la 3e end, 2 autres dans la 5e et un de plus dans la 7e, à quel point les USA concèdent la victoire à leurs adversaires sur le score de 10-4.

La Suisse (Selina Witschonke, skip, Henwy Lochmann, Laura Engler et le plus jeune joueur du tournoi, Philipp Hoesli, 14 ans) remporte la médaille de bronze en dominant la Russie 11-3, là aussi en prenant un départ tonitruant.

© Thomas Lovelock/YIS/IOC

« C’est vraiment dur à croire ! C’est difficile de se mettre dans la tête que vous ramenez la médaille d’or à la maison, pour votre pays » declare la skip Mary Fay, tandis que leur entraîneur, Helen Radford, témoigne : « Tous les quatre font preuve d’un niveau de maturité vraiment incroyable ».

Phillip Hoesli, le plus jeune et le plus médaillé !

La compétition de double mixte se déroule le 21 février à quelques heures de la cérémonie de clôture. Les duos sont constitués selon un savant calcul prenant en compte la position du joueur de curling dans son équipe lors de la compétition par équipes mixtes, et le classement de celles-ci à la fin, pour former des tandems homogènes sans distinction de nationalité.

Le plus jeune membre de la délégation suisse, et plus jeune participant aux deux épreuves de curling, Phillip Hoesli (né le 28 novembre 2001) devient ainsi le plus médaillé de son sport dans ces JOJ ! Associé à la Japonaise Yako Matsuzawa, 16 ans, il bat le tandem Yu Han (Chine) et Ross Whyte (Grand Bretagne) 11-5 en finale.

Dans ce tournoi de double mixte, Matsuzawa et Hoesli avancent aisément jusqu’aux demi-finales, où ils sont accrochés jusqu’au bout par la paire Riuyi Zhao (Chine)/Andreas Haarstad (Norvège), 7-6. 

La Japonaise Yako Matsuzawa et le Suisse Philipp Hoesli © Jon Buckle/YIS/IOC

Zhao/Haarstad finiront avec la médaille de bronze. En finale, Matsuzawa/Hoesli marquent quatre points cruciaux dans la 4e « end » pour se détacher 6-3 à mi-rencontre. Dans la 6e end, ils réussissent le coup parfait et engrangent 5 points supplémentaires. Le duo Yu Han/Ross Whyte marque encore un point dans le 7e manche, avant concéder la victoire à ses adversaires, 11-5.

© Jon Buckle/YIS/IOC

« C’est fabuleux de remporter l’or ! » dit Philipp Hoesli, « Je suis si heureux, je ne peux même pas y croire. C’est juste fantastique ! Je pense que le score ne reflète pas la partie. Elle a été plus serrée que ça. Les deux équipes ont réussi de grands coups, c’était donc tendu ! Je savais que j’étais le plus jeune joueur de curling ici, mais pour moi, c’est normal. C’est tout le temps comme ça, en Suisse aussi puisque je suis le plus jeune membre de la délégation ! Là, je me sens vraiment fatigué. Je voudrais pouvoir dormir tout de suite ! ».

Le double mixte s’est déroulé dans une extraordinaire ambiance de mélange de cultures, de « high five » donnés à répétition ente coéquipiers, de concentration mais aussi de rires, et d’amitiés nouées pour la vie.

Et comme le dit le médaillé d’argent par équipes américain Luc Violette : « Ce qui a été unique ici, c’est le double mixte et les équipes mixtes. J’étais d’abord un peu sceptique à ce propos, mais finalement, cela m’a donné de nouvelles perspectives sur le jeu et je suis content que ce soit arrivé, et encore plus content d’y avoir participé ! ».

L'Américain Luc Violette © Thomas Lovelock/YIS/IOC

back to top En