skip to content
Date
20 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Hilmar Mcshane ou l’Écossais avec glace

Cherchez l’intrus : Jonsson, Petursson, Gunnarsson, Mcshane. « C’est sûr que ça fait tache », plaisante le jeune footballeur Hilmar Mcshane, avec un accent écossais à couper au couteau. « Mon père vient de Glasgow ! »


Mcshane est attaquant de pointe pour l’équipe d’Islande aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014.

Il y a 16 ans, les Écossais des Glasgow Rangers libéraient son père Paul qui allait signer pour Fram Reykjavik en Islande.

« Il s’est trouvé une copine islandaise et puis je suis né », explique Mcshane. « J’ai donc pris l’accent de mon père en anglais, et souvent les gens pensent que je suis Écossais.

« Il m’a aussi appris à être supporter des Rangers. Mon joueur préféré est Nicky Law. Je me sens très proche de l’Islande et de l’Écosse », ajoute-t-il.

« Mon père est extrêmement fier de mes progrès en tant que joueur et j’espère devenir pro. On dispose d’une équipe des moins de 15 ans vraiment très bonne et Nanjing nous permet d’acquérir de l’expérience. C’est un excellent tournoi et on pense pouvoir le gagner. »

L’Islande a battu le Honduras 5-0 dans son premier match à Nanjing, et malgré un revers 2-1 face au Pérou dans le deuxième match de groupe, les Islandais peuvent encore se qualifier pour le tour suivant. « Quel que soit le résultat, cela reste une grande expérience pour nous », avoue Mcshane.

En revanche, même s’il savoure son escale en Chine dans sa carrière de footballeur, l’attaquant rêve toujours de Glasgow. « J’ai l’ambition d’enfiler un jour le maillot bleu à Ibrox [l’antre des Rangers] », dit-il.

« J’y suis déjà allé en tant que supporter pour les voir jouer en Champions League et ça m’a donné un avant-goût. J’aimerais également jouer pour Barcelone. Ça m’irait aussi. »

back to top En