skip to content

À nous le podium

2018 / International Olympic Committee (IOC) / KASAPOGLU, Mine - All rights reserved
Dans la perspective de Vancouver 2010, la délégation canadienne visait l’excellence sportive et s’était fixé l’objectif d’accroître le nombre de médailles remportées. L’objectif a été atteint, puisqu’elle a totalisé 29 médailles aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, contre 17 seulement à Salt Lake City en 2002.

Les activités de l’organisation "À nous le podium" ont directement contribué à ce succès. Fondée en 2004, elle œuvre au développement du sport de haut niveau, en apportant un soutien technique aux organismes sportifs du Canada qui préparent les Jeux Olympiques. Entité aujourd’hui permanente, elle est un moteur déterminant de l’excellence sportive des athlètes de haut niveau canadiens.

L’organisation fournit des ressources supplémentaires et des programmes sportifs de haut niveau aux athlètes, aux entraîneurs et au personnel d’encadrement canadiens. Après avoir évalué le potentiel de performances des athlètes individuels canadiens et des équipes nationales, elle livre ses analyses techniques pour déterminer les objectifs de podium du Canada aux Jeux Olympiques et Paralympiques. En outre, elle émet des recommandations sur les investissements nécessaires au profit des entraîneurs et de la direction technique, des entraînements et des compétitions, de la science et médecine du sport, et des capacités organisationnelles.

L’organisation est gérée par le gouvernement canadien, qui en demeure le principal bailleur de fonds. Elle contribue à hauteur de 62 millions de dollars canadiens par an au financement du renforcement de l’excellence via Sport Canada. Ces investissements continuent d’aider la délégation olympique canadienne à se classer parmi les meilleures au chapitre du nombre de médailles.

D’ailleurs, "À nous le podium" a obtenu des résultats tout aussi positifs pour les sports d’été : le Canada a décroché 22 titres aux Jeux de Rio 2016, contre 12 seulement aux Jeux tenus à Athènes en 2004.

back to top En