skip to content

Parc olympique de Turin

International Olympic Committee (IOC) / The Palalpitour being prepared for a concert in April 2018.
La Fondation 20 Marzo 2006, également baptisée Torino Olympic Park "TOP 2006", possède la plupart des installations qui ont été utilisées pour les Jeux, lesquelles sont gérées par différentes entités.

Parmi elles, construit pour les Jeux Olympiques d'hiver de Turin 2006, le Palasport Olimpico a accueilli certaines épreuves éliminatoires ainsi que les demi-finales et les finales des tournois de hockey sur glace masculin et féminin. Le site a été pensé afin d'être transformé en centre sportif et culturel après les Jeux.

Le Pala Alpitour, comme on l'appelle aujourd'hui, est devenu l'une des plus grandes salles de concert et l'un des principaux lieux de divertissement d'Italie. U2 (2015), Madona (2015), Bob Dylan (2015) et Rihanna (2016) s'y sont tous produits. L'installation a également accueilli plusieurs compétitions sportives, parmi lesquelles l'Universiade d'hiver de 2007, les épreuves de qualification olympique de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA) en 2016 et les Championnats du monde de volleyball masculin de 2018, sans oublier des épreuves de la Coupe du monde et du Grand Prix d'escrime. Le tournoi ATP Finals (tennis) s'y déroulera de 2021 à 2025. Grâce à sa structure modulable, avec parois intérieures et tribunes amovibles, le site peut accueillir – parfois en même temps – des expositions d'art, des foires, des colloques professionnels, des réunions privées, des pièces de théâtre, des dîners de gala et bien d'autres manifestations encore. Il comprend également un parc laser ouvert au public, aux établissements scolaires et aux entreprises pour des événements institutionnels.

Le Pala Alpitour est la propriété de la Fondation 20 Marzo 2006/"TOP 2006" et de Live Nation, leader mondial de la production et de l'organisation de concerts et de spectacles. AlpiTour gère l'installation.

Autre exemple de reconversion réussie : l'anneau de vitesse du Lingotto. Bâti pour accueillir les compétitions olympiques de patinage de vitesse, parmi lesquelles les premières épreuves de poursuite par équipes, le site était la première patinoire couverte d'Italie. Y sont maintenant organisés des foires, des expositions, des congrès, des colloques, des manifestations sportives et culturelles pour les professionnels et le grand public, ainsi que des événements d'entreprise comme les soirées de Noël.

Quant au Palavela, site des épreuves de patinage artistique et de patinage de vitesse sur piste courte durant les Jeux de Turin 2006, il abrite un centre de conférences où se sont réunis près de 70 000 personnes chaque année depuis 2010 et une patinoire publique où se donnent rendez-vous 30 000 patineurs tous les ans. Le Palavela a également accueilli les Championnats du monde de patinage artistique en 2010, la Coupe Davies en 2013 et les Championnats du monde de volleyball masculin en 2015.

Après les Championnats du monde de luge de 2011, le centre de glisse de Cesana Pariol a fermé en raison d'un manque de financement et d'entretien. Il est en "mode veille", avec des travaux d'entretien limités pour réduire les coûts et empêcher l'installation de se détériorer au cas où une solution serait trouvée pour sa réouverture. En 2016, une section de la piste de bobsleigh, la piste de poussée couverte, a été rouverte durant les mois d'été pour les entraînements des équipes de France, de Grande-Bretagne, de Monaco et d'Italie. C'est la seule piste de poussée couverte d'Europe. À l'heure actuelle, les recettes générées par cette utilisation couvrent les frais d'entretien.

back to top En