skip to content

Éducation et volontariat

2006, International Olympic Committee (IOC) / Young supporters attending an ice-hockey game as part of the Torino 2006 Olympic Education programme.
Durant la période qui a précédé les Jeux Olympiques d'hiver de Turin 2006, le programme d'éducation olympique a été pensé afin d'intégrer l'éducation olympique dans les programmes scolaires du primaire et du secondaire dans toute l'Italie.

En 2003, le comité d’organisation a signé un protocole d'accord avec le Ministère italien de l'Éducation, de l'Enseignement universitaire et de la Recherche. Ce document contenait un modèle pour la mise en œuvre et la coordination du programme d'éducation olympique. Ce programme avait pour mission de promouvoir une culture sportive saine, de diffuser les valeurs olympiques et de susciter l'intérêt et l'enthousiasme chez les jeunes pour les Jeux Olympiques en les invitant à s'engager activement et à se mobiliser.

Ce sont 25 initiatives en lien avec les anneaux olympiques qui ont été proposées au total à plus de 600 000 écoliers italiens. Ce programme pédagogique était composé de divers projets dont le contenu était associé aux cinq anneaux olympiques : rouge (sport et culture sportive), vert (sport et environnement), jaune (sport, science et technologie), bleu (sport et sensibilisation à la santé) et noir (sport, droits de l'homme, éducation civique et multiculturalisme).

Les activités du programme d'éducation olympique ont été mises en œuvre via divers supports multimédias et un site web créé pour l'occasion.

Après les Jeux, le projet scolaire TOP 2006 a offert la chance aux écoliers de s'essayer à la pratique de plusieurs sports d'hiver sur les sites où les champions avaient évolué durant les Jeux Olympiques de Turin. Plus de 10 000 jeunes en 2008, et 7 600 en 2009, ont bénéficié de ce projet.

Concernant l'enseignement supérieur, un programme de formation a permis à des étudiants de travailler aux côtés de techniciens, cadreurs, journalistes, spécialistes de l'archivage des signaux de diffusion et techniciens du son durant les Jeux Olympiques. Ce programme a permis à 515 étudiants de s'inscrire à des formations diplômantes en production télévisuelle et diffusion, 400 d'entre eux ayant ensuite travaillé comme volontaires durant les Jeux.

Qui plus est, un accord conclu entre le comité d'organisation et l'Université de Turin a encouragé le recrutement de volontaires (près de 4 400 étudiants). La plupart des formations diplômantes et des facultés ont octroyé des crédits en contrepartie d'activités de bénévolat menées durant les Jeux Olympiques d'hiver.

back to top En