skip to content

Stade national

 Getty Images | An aerial view of the National Stadium, located near the Meiji Park and Tokyo’s Metropolitan Gymnasium.
De nature polyvalente et situé non loin du parc Meiji, le stade national commença à accueillir des compétitions internationales dès sa construction achevée, en 1958, en vue des 3es Jeux asiatiques.

Après les travaux d’agrandissement permettant d’accueillir 75 000 spectateurs, le stade servit de cadre aux cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de Tokyo 1964, ainsi qu’aux épreuves d’athlétisme. Après les Jeux, il continua d’accueillir des championnats d’athlétisme, tels les Championnats du monde de 1991 ou encore des matches importants de football au niveau national. C’est là que, de 1967 à 2014, se déroulèrent toutes les finales de la Coupe de l’Empereur.

En 2015, le stade fut démoli pour laisser place à un nouveau stade olympique construit en vue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le nouveau stade servira aux cérémonies d’ouverture et de clôture, ainsi qu’aux épreuves d’athlétisme et aux rencontres de football. Il convient de relever qu’il a été conçu de manière à pouvoir faire évacuer les lieux en l’espace de 15 minutes seulement, en cas de catastrophe naturelle.

Afin de rappeler aux visiteurs le lien entre les deux éditions des Jeux Olympiques organisées à Tokyo, la vasque olympique, ainsi que le Mur des champions de Tokyo 1964 seront installés aux abords du stade.

back to top En