skip to content

Aperçu des sites olympiques

Sur les 13 sites construits spécialement pour les Jeux Olympiques de Tokyo 1964, les 12 sites encore existants sont régulièrement utilisés pour l’organisation de manifestations diverses.

Étant donné la construction d’un nouveau stade olympique pour les Jeux de Tokyo 2020 à l’emplacement même de l’ancien stade national qui avait accueilli les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de Tokyo 1964, le lien entre ces deux éditions des Jeux est évident.

Par ailleurs, bon nombre des sites originaux construits pour Tokyo 1964 ont maintenant été réaménagés pour Tokyo 2020, dont notamment le centre national de gymnastique Yoyogi (aujourd’hui rebaptisé le stade national Yoyogi), le centre d’arts martiaux ou Nippon Budokan, le port de plaisance d’Enoshima, ainsi que le parc équestre et le stand de tir d’Asaka.

IOC

Ces sites continuent d’accueillir des manifestations internationales majeures et servent également de centres polyvalents pour des évènements culturels et de divertissement. Les enfants peuvent aussi découvrir les marées et les espèces marines dans le port de plaisance d’Enoshima et le Nippon Budokan permet d’organiser des manifestions et cérémonies d’envergure nationale, de même que des concerts de groupes pop de renommée mondiale, tels par le passé les Beatles ou ABBA.

back to top En