skip to content

Aperçu des sites olympiques

Les 18 sites construits spécialement pour accueillir les Jeux Olympiques de Sydney 2000 sont encore utilisés aujourd’hui et offrent à la région tout un éventail d’activités sportives, culturelles, récréatives, de loisirs et de divertissement.

Considéré comme le site le plus marquant laissé par les Jeux, le parc olympique enregistre une affluence record de visiteurs. Durant le seul mois d’avril 2020, 336 000 personnes ont convergé vers cette vaste zone pour marcher, faire du vélo ou simplement se détendre, dans ce lieu qui donna le coup d’envoi des premiers Jeux Olympiques du millénaire. Malgré une période difficile après les Jeux, le parc est maintenant connu pour son centre florissant, regroupant des installations qui lui permettent d’accueillir des manifestations sportives de niveau mondial, des spectacles d’envergure internationale et de grandes sociétés commerciales.

IOC

D’autres sites importants sont, par exemple, le bassin d’eau vive de Penrith et le centre équestre international de Sydney. Le premier a depuis accueilli des compétitions internationales de canoë-kayak, tels les Championnats du monde junior de slalom et U-23 de l’ICF en 2014, ainsi que les Championnats d’Océanie de slalom en canoë-kayak de 2016. Domicile de l’équipe australienne de slalom en canoë-kayak, ce stade est également utilisé par de nombreuses équipes étrangères pour leurs entraînements. Quant au centre équestre, il reste le meilleur site d’Australie pour les concours et spectacles équestres. Le manège intérieur du site, servant pour les entraînements, est également multifonctionnel. Comptant 750 places assises, la halle peut être utilisée pour accueillir des manifestations non équestres, notamment des concours canins, des salons professionnels, des fêtes ou carnavals, ainsi que des mariages.

back to top En