skip to content

Fierté nationale et citoyenneté mondiale

Chung Sung-Jun / Getty Images | South Korean children wearing traditional costume wave national flags.
Avant les Jeux Olympiques de Séoul 1988, la Corée du Sud faisait figure sur le plan international de pays pauvre, divisé et ravagé par la guerre. Sa capacité à accueillir les Jeux Olympiques avec succès a impressionné non seulement la communauté internationale, mais également les Sud-Coréens eux-mêmes.

Premier événement sportif majeur organisé dans le pays, les Jeux Olympiques ont suscité un élan de citoyenneté mondiale et un sentiment de fierté nationale chez les Coréens. En cohérence avec les principes fondamentaux de l’Olympisme, les Coréens ont été sensibilisés aux droits et responsabilités liés à la citoyenneté, ainsi qu’aux bénéfices du sport et de l’activité physique et de leurs répercussions en matière de santé et d’interaction sociale. Les Jeux leur ont également donné l’occasion de s’approprier et de célébrer ouvertement leur culture, favorisant la fierté nationale et le sentiment d’intégration et d’appartenance.

Les projets de développement urbain menés lors de la préparation des Jeux ont fait passer Séoul du statut de ville dévastée par la guerre à celui de métropole moderne. Ces projets comprenaient la valorisation des rives du fleuve Han et de nombreux travaux d’aménagement au sein de la ville. Par ailleurs, les réalisations économiques de la Corée du Sud et la transformation de Séoul en métropole moderne ont été relayées sur le plan international, aidant les Coréens à devenir des citoyens du monde. Elles ont également menées à l’organisation d’autres événements majeurs dans le pays, tels que la Coupe du monde de football de 2002 et les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

Les sentiments de fierté nationale et de citoyenneté mondiale suscités par les Jeux Olympiques ont imprégné la société tout entière, et aidé la population et les entreprises coréennes à s’ouvrir au monde. Grâce à ces changements de mentalité et au développement économique sans précédent qu’a connu le pays dans les années 1980, la Corée du Sud est même devenue membre de l’OCDE.

back to top En