skip to content

Technologie de surveillance de la santé

2002 / International Olympic Committee (IOC) / An ambulance during the Salt Lake City 2002 Olympic Winter Games.
Les Jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake City 2002 ont été les premiers à utiliser la technologie de surveillance des épidémies et des maladies en temps réel (Real-time Outbreak and Disease Surveillance – RODS), un système numérique de surveillance de la santé publique.

Les attaques terroristes du 11 septembre 2001 à New York et les actes de bioterrorisme d'octobre 2001 ont attiré l'attention sur les risques accrus de bioterrorisme et la nécessité de détecter les épidémies lors de grands événements. L'esprit de collaboration et d'unité suscité par ces incidents et l'approche des Jeux Olympiques d'hiver à Salt Lake City ont permis de déployer un système de surveillance automatisé des maladies.

Depuis, les systèmes avancés de surveillance de la santé en temps réel ont été améliorés et utilisés dans d'autres événements sportifs majeurs tels que la Coupe du monde de rugby en 2003, les Coupes du monde de la FIFA en 2006 et 2010, les Jeux Olympiques d'hiver de Turin 2006 et de Vancouver 2010, et les Jeux Olympiques de Londres 2012.

La technologie de surveillance des épidémies et des maladies en temps réel (RODS) utilise les données cliniques des patients déjà recueillies par les prestataires et systèmes de santé pendant le processus d'inscription dans les services d'urgence (ou InstaCare en Utah).

Le système RODS analyse ensuite les données afin de fournir une indication des anomalies cliniques, et ce 12 à 24 heures plus tôt que les autres systèmes.

Les représentants du département de la Santé de l'Utah et du département local de la Santé ont bien accueilli la présence de RODS pour les Jeux.

back to top En