skip to content

Un long chemin vers l'égalité des sexes

Los-Angeles-1984 1984 / Kishimoto/IOC - All rights reserved | Tracie Ruiz and Candace Costie (USA) 1st, compete in the duet final. This was the debut of the synchronized swimming discipline within the Olympic programme.
Les Jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles ont fourni une tribune pour promouvoir l'intégration des femmes dans le sport et ont vu des progrès significatifs dans la participation des femmes, ce qui a contribué à l'augmentation continue des compétitions sportives féminines.

La natation synchronisée et la gymnastique rythmique, disciplines exclusivement féminines, ont fait leurs débuts dans le programme olympique. Outre le marathon féminin, le 3 000 m et le 400 m haies, le tir et le cyclisme sur route ont fait leur entrée aux Jeux Olympiques. L'importance accrue accordée à la participation des femmes a conduit à un nombre record d'athlètes féminines aux Jeux Olympiques de 1984, avec 23 % de femmes en lice.

Le marathon féminin des Jeux Olympiques de 1984 a été un moment décisif pour la course de distance féminine : si les femmes couraient déjà des marathons internationaux, c'était la première fois que l'épreuve était inscrite au programme olympique. Depuis, l'épreuve du marathon féminin fait partie intégrante des Jeux Olympiques d'été. Pour célébrer cette étape essentielle, une plaque a été dévoilée en 2017 dans la cour d'honneur du LA Memorial Coliseum de Los Angeles, à la mémoire de Joan Benoit Samuelson, laquelle a remporté le marathon olympique de 1984.

Le succès de cette nouvelle épreuve a servi de tremplin à l'essor de ce sport, en particulier aux États-Unis. Cette réussite s'est traduite par le développement d'une nouvelle industrie de vêtements, d'équipements et de chaussures de course pour femmes, ainsi que de nombreuses épreuves de course et de programmes de formation pour femmes.

back to top En