skip to content

Los Angeles 1984 : un héritage marquant

1984 / International Olympic Committee (IOC) / United Archives - All rights reserved | The medallists of the first women’s Olympic marathon event; Grete Waitz-Andersen (NOR) 2nd, Joan Benoit (USA) 1st and Rosa Mota (POR) 3rd.
Date
06 nov. 2019
Tags
L’héritage de Los Angeles 1984
Un nouveau modèle financier, devenu par la suite un exemple pour les éditions suivantes des Jeux Olympiques, et une étape importante pour les femmes dans le sport sont deux des principaux aspects de l'héritage de Los Angeles 1984 – une édition qui a inspiré un changement culturel des Jeux Olympiques, changement qui se ressent encore des dizaines d'années plus tard.

Modèle financier

Une planification efficace, une utilisation raisonnée des ressources et le recours à des accords de parrainage plus dynamiques afin d'augmenter les revenus sont autant d'exemples qui ont donné un nouveau souffle aux Jeux Olympiques et fourni un modèle financier aux futurs comités d'organisation. Un excédent de 233 millions de dollars américains a été généré par le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Los Angeles, dont 40 % ont ensuite été investis pour créer la Fondation LA84. Cette fondation soutient d'une part les programmes sportifs pour les jeunes et l'éducation publique dans la ville, et défend d'autre part le rôle important que joue la pratique sportive dans le développement positif des jeunes. Les 60 % restants ont été versés au Comité National Olympique des États-Unis pour servir au développement du sport dans le pays.

Le programme de parrainage mis sur pied par le comité d'organisation de Los Angeles 1984 a été l'une des particularités de ces Jeux et a représenté une importante source de revenus. En garantissant l'exclusivité des produits et des services dans des catégories spécifiques, le comité d'organisation a été en mesure de lever des sommes plus importantes. En tout, 34 entreprises ont apporté des contributions en espèces et en nature en échange d'accords exclusifs de parrainage qui sont devenus un modèle pour l'initiative commerciale du Comité International Olympique connue sous le nom de programme TOP (les partenaires olympiques). Cela s'est traduit par une plus grande visibilité et un modèle financier plus viable pour le Mouvement olympique.

Femmes dans le sport

L'édition de Los Angeles 1984 a marqué un tournant pour la participation des femmes. Les Jeux Olympiques ont en effet changé la manière dont les femmes sont perçues dans le sport, avec la conviction qu'elles peuvent atteindre les mêmes niveaux d'excellence que les hommes.

Deux disciplines exclusivement féminines – la natation synchronisée et la gymnastique rythmique – ont fait leurs débuts au programme de Los Angeles 1984, et les femmes ont concouru pour la première fois dans le 3 000 m, le 400 m haies, en tir et en cyclisme sur route.

De plus, le tout premier marathon olympique féminin a été un moment marquant pour la course de fond féminine, car il a servi de tremplin pour faire progresser ce sport, en particulier aux États-Unis. Cette épreuve a contribué au développement d'un nouveau secteur, celui des vêtements de sport féminins, et à la création d'épreuves de course réservées aux femmes.

L'accent accru mis sur la participation des femmes a conduit à un nombre record de femmes en lice aux Jeux Olympiques de 1984, 23 % des participants étant des femmes.

Sources

back to top En