skip to content
David Ramos/Getty Images
L’héritage de Barcelona 1992

Croissance économique et tourisme

Les investissements combinés pour transformer la ville et accueillir les Jeux Olympiques ont joué un rôle clé dans la croissance économique et le développement du tourisme à Barcelone.

Le taux de chômage général à Barcelone est passé de 18,4 % à 9,6 % entre 1986 et 1992, tandis que les chiffres nationaux de l'Espagne sont tombés de 20,9 % à 15,5 % pendant la même période.

L'investissement dans l'infrastructure urbaine a été un facteur clé, mais les Jeux Olympiques ont également eu d'autres retombées importantes, comme la création en 1993 de ‘Turisme de Barcelone’, l'organisme chargé de promouvoir le tourisme dans la ville. Une stratégie et un plan d'action en matière de tourisme ont vu le jour en 1992, visant à maintenir l'élan créé par l'accueil des Jeux Olympiques. Depuis lors, Barcelone a particulièrement misé sur les tourismes sportif et d'affaires.

Le secteur des croisières maritimes, secteur important pour le tourisme à Barcelone, s'est développé en vue des Jeux Olympiques. Le "Plan hôtels maritimes" pour les Jeux Olympiques a été mis sur pied, positionnant ainsi Barcelone en tant que premier port de croisière de la Méditerranée et de l'Europe.

Après les Jeux, le tourisme n'a cessé de croître à Barcelone : Barcelone a accueilli 1,7 million de visiteurs en 1992, chiffre qui est passé à 7,4 millions en 2011 et à 8,3 millions en 2015, une augmentation significative pour une ville qui compte 1,6 million d'habitants. Bien qu'une multitude de facteurs aient certainement influé sur cette hausse, comme l'augmentation du nombre de vols à bas prix desservant la capitale catalane, il est largement admis que les Jeux Olympiques ont joué leur part dans cette croissance.

back to top En