skip to content

Le pouvoir du volontariat

2009 / International Olympic Committee (IOC) / HUET, John - All rights reserved | Volunteers putting hurdles up during the 100m hurdles women event during the Olympic Games 05 Athens 2004.
L'effort d'Athènes 2004 pour recruter des volontaires pour les Jeux Olympiques a conduit à la naissance d'une nouvelle culture du volontariat. En tout, 160 000 personnes se sont portées volontaires, ce qui reflète une réaction particulièrement positive de la population grecque à l'accueil des Jeux Olympiques par Athènes : auparavant, le nombre de volontaires réguliers en Grèce était d'environ 30 000.

L'un des objectifs de l'Agence nationale du volontariat, créée pour les Jeux, était de profiter de cette vague de "volontariat pour une cause nationale" et d'encourager le volontariat sur une base plus régulière pour les années à venir.

Depuis 2004, divers organismes ont pris le relais en matière de volontariat, s'inspirant de l'esprit des Jeux Olympiques d'Athènes 2004. Il s'agit notamment d'Ethelon, une initiative qui s'est d'abord axée sur les grands événements organisés en Grèce dans les domaines de l'art, du sport, de l'esprit d'entreprise, etc. mais qui s'est progressivement ouverte à des actions à caractère social destinées aux groupes défavorisés. Créée en 2012, Ethelon compte aujourd'hui plus de 9 500 volontaires, principalement des jeunes de 18 à 25 ans, et coopère avec plus de 200 ONG pour un large éventail d'actions.

back to top En