skip to content
Date
15 oct. 1968
Tags
Mexique 1968

Hemery, l'invité surprise du 400m haies

Parfois, les athlètes se laissent emporter par l'euphorie du moment. Il leur arrive d'oublier où ils se trouvent, combien de tours il reste à parcourir ou quelle place ils occupent au classement.

Certains se demandent même s'ils seront sur le podium, particulièrement en cas d'arrivée très disputée.

À l'arrivée du 400 mètres haies, David Hemery ne sait plus trop où il en est. Il aperçoit alors un journaliste de la BBC se précipiter vers lui, le micro à la main. Il décide de l'interroger : "J'ai gagné ?", lui demande-t-il. La question a de quoi surprendre…

En effet, Hemery a littéralement écrasé la concurrence. Il vient de terminer avec près d'une seconde d'avance sur son dauphin, mais le Britannique est si absorbé par sa propre performance qu'il n'a pas remarqué ce qui se passait autour de lui. Pendant des mois, il s'est concentré sur cette finale olympique dont il a joué le scénario des centaines de fois dans sa tête. Que faire s'il se met à pleuvoir ? En cas de chute ? Quel train adopter ? Quand reprendre son souffle ? Que faire s'il se retrouve en tête, en queue ou dans le peloton ? 

Hemery débute en troisième position, mais prend la tête dès la troisième haie. Il place alors une accélération et atteint la mi-distance en 23,3 secondes. Un tel temps aurait déjà de quoi impressionner sur un 400 mètres plat.

Son avance ne cesse de croître, jusqu'à ce qu'il franchisse la ligne d'arrivée huit mètres devant l'Allemand de l'Ouest Gerhard Hennige, relégué à 0,9 seconde. Comme d'autres athlètes lors de ces Jeux Olympiques de Mexico, Hemery a marqué la distance de son empreinte, en alliant vitesse et technique. John Sherwood remporte la médaille de bronze ; la veille, sa femme Sheila s'était adjugé l'argent au saut en longueur.

Hemery fera son retour aux Jeux Olympiques quatre ans plus tard, pour empocher la médaille de bronze sur 400 m haies et la médaille d'argent du relais 4x400 m. Cette deuxième moisson lui permet de mettre un terme à sa carrière avec un set complet de médailles olympiques : or, argent et bronze.

back to top