skip to content
IOC
Date
02 févr. 1948
Tags
St. Moritz 1948 , Ski alpin , Suisse , Actualités Olympiques

Hedy Schlunegger inaugure le palmarès de la descente dames

Le ski alpin féminin n’a guère compté aux Jeux Olympiques d’hiver avant la Seconde Guerre mondiale, et comme chez les hommes, ce sont ces Jeux qui ont consacré la première championne olympique de descente.


Aujourd’hui où la descente est vraiment reconnue comme la discipline reine des Jeux Olympiques d’hiver, il semble difficile d’imaginer comment c’était avant son introduction. En 1948, la situation de la descente est encore aléatoire, et hommes et femmes courent le même jour afin que le spectateur en ait pour son argent.

Chez les dames, les dix premières sont toutes issues de pays traditionnels de ski : trois Suissesses et trois Françaises, deux Autrichiennes, une Italienne et une Norvégienne. Mais aux avant-postes, l’honneur de remporter le premier titre olympique féminin de descente revient à la skieuse suisse Hedy Schlunegger.

IOC

À l’arrivée, elle compte près d’une seconde d’avance sur l’Autrichienne Trude Beiser alors qu’une autre Autrichienne, Resi Hammerer, complète le podium.

Hedy Schlunegger ne redescendra plus dans l’arène olympique et ouvrira un magasin de sports avec son mari. Toutefois, sa petite-fille Martina Schild deviendra à son tour une skieuse internationale talentueuse et sera sacrée vice-championne olympique de descente en 2006 à Turin.

back to top En