skip to content
Date
14 août 2016
Tags
Actu CIO , Rio 2016 , Boxe , Ouzbékistan

Hasanboy Dusmatov inaugure le palmarès de la boxe à Rio 2016

Hasanboy Dusmatov a donné la première médaille d'or de boxe des Jeux Olympiques de Rio à l'Ouzbékistan en s'imposant dans la catégorie des 49 kg, dimanche, devant le Colombien Yurberjen Martinez, battu aux points. Les médailles de bronze sont allées au Cubain Joahnys Argilagos et à l'Américain Nico Hernandez.


C’est la première médaille d’or de l’Ouzbékistan aux Jeux Olympiques de Rio 2016. « J’ai fait tout ce qui avait été planifié avant le combat, la tactique, la technique, tout ce que m’avait appris mon coach. J’ai utilisé tout ce que je pouvais ! » a expliqué Hasanboy Dusmatov, premier vainqueur des tournois de boxe disputés sur le ring du pavillon 6 Riocentro.

Avec un large partie du public sud-américain poussant derrière son favori colombien; Yurberjen Martinez s’est lancé à l’assaut de son adversaire Ouzbek, qui a su garder son sang-froid et répondre par des contres efficaces, et c’est lui qui a dicté le tempo de cette finale. Les trois juges ont unanimement donné les deux premiers rounds à Dusmantov et seul l’un d’entre-eux a jugé Martinez vainqueur du dernier round.

L'Ouzbek de 23 ans, champion d'Asie 2015, a été averti par deux fois par l'arbitre pour des coups portés en dessous de la ceinture, mais cela ne l'a pas empêché d'être finalement déclaré champion olympique à l’unanimité, 3-0.

Après sa victoire, Dusmatov, pile électrique de 1,56m, a paradé autour de la salle, sur le dos d’un de ses entraîneurs, entouré du drapeau de l’Ouzbékistan.

Sur les traces de Mahammatkodir Abdullayev

Dusmatov, qui a rapidement promis qu’il souhait défendre son titre à Tokyo en 2020, est devenu le deuxième champion olympique de boxe ouzbek après Mahammatkodir Abdullayev en super-légers à Sydney en 2000.

« Quand j’était un enfant, j’ai vu Abdullayev remporter la médaille d’or, j ‘ai fait le rêve que j’allais répéter la même histoire et en enlever une autre pour mon pays », né il y a 23 ans à Andizhan, la même ville d’ou est originaire le médaillé d’or 2000 !

L’américain Nico Hernandez, qui a perdu en demi-finale contre le futur champion olympique, a expliqué que son travail intense avait payé et que le fait d’avoir été battu par le boxeur qui allait remporter l’or ajoute du poids à sa médaille. « J’ai tourné le négatif en positif, et me voilà avec ma médaille, pour les USA. C’est une grande joie de donner à naitre équipe un bon départ. Je sais que mes coéquipiers vont vouloir faire encore mieux que moi ».

back to top En