skip to content
Date
05 sept. 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Gymnastique artistique hommes à Nanjing: Regini-Moran et Nagornyy prennent date

A deux ans des Jeux de Rio, les jeunes gymnastes ont réalisé des prestations de haut vol sur les agrès. Une indication de ce qui nous attend peut-être aux Jeux de Rio en 2016, où beaucoup d’entre eux seront présents. Retour sur des journées au plus haut niveau à Nanjing !


19 août : Giarnni Regini-Moran se surprend lui-même

Le Britannique Giarnni Regini-Moran  a reconnu qu’il s’était lui-même surpris en remportant l’or du concours général individuel masculin, l’épreuve phare de la gymnastique artistique grâce à une performance impressionnante. Le Britannique a accumulé 84,725 points et terminé devant Nikita Nagornyy (RUS) (83,050) et Alec Yoder (USA) (82,800), respectivement médailles d’argent et de bronze.

« Je ne pensais pas en être capable, mais gagner aujourd’hui et faire ce que j’ai fait, c’est simplement extraordinaire, a déclaré Giarnni Regini-Moran. « C’est un exploit incroyable et je suis très content de moi. Je n’aurais pas pu faire mieux.  Giarnni Regini-Moran avait pris la tête après la première rotation, au sol, en signant une très belle performance (14,900). Il n’a laissé son fauteuil de leader qu’une seule fois, lorsque Ma Yue (CHN) s’y est assis, le temps de la rotation au saut de cheval.

« La compétition a été très disputée », a indiqué Giarnni, « J’étais dans une situation délicate entre les deux premières rotations, et quand je suis passé à la barre fixe, je savais que le concurrent russe avait choisi un enchaînement plus facile. Il me fallait donc tout lâcher et réaliser le meilleur programme de ma vie, et je l’ai fait. Le résultat a été irréel. ».

Avant les finales par appareils, Regini-Moran a expliqué :  « Mon objectif est d’obtenir l’or au sol et au saut de cheval, et une médaille aux barres parallèles et à la barre fixe. Le cheval d’arçon est mon point faible, mais qui sait ? J’y donnerai le meilleur. »

Nikita Nagornyy, qui a été régulier d’un bout à l’autre, est passé en deuxième position après la quatrième rotation, le saut de cheval (14,850), avant de reculer à la troisième place après son passage aux barres parallèles (13,300). Il a ensuite terminé fort à la barre fixe (13,600). Le Russe a déclaré qu’il était fatigué mais qu’il était « très, très content ».

Quant à Alec Yoder, qui a débuté la gymnastique à 4 ans, il s’est dit « comblé » par sa médaille de bronze. À l’amorce de l’ultime rotation, l’athlète américain était cinquième, mais sa sortie en double salto avec double vrille à la barre fixe lui a valu de récolter 13,850 points et de s’assurer une place sur le podium. « Quand je suis passé à la barre fixe, j’ai pensé que je me battais pour la quatrième ou la cinquième place, mais dans mon for intérieur, j’ai toujours voulu être là, avec une médaille, a déclaré Alec Yoder. Je savais les efforts que j’avais déployés à l’entraînement, et je me suis dit ‘Tu vas y aller et casser la baraque’. »

Ma Yue, le chouchou du public, n’a pas pu tenir la cadence. En tête après la troisième rotation, il a finalement terminé cinquième.

23 août : première partie des finales par appareils

Déjà sacré au concours général masculin Giarnni Regini-Moran (GBR) a obtenu l’or au sol avec un total de 14,766 points, devant Kenya Yuasa (JPN), 14,133, et Lim Myongwoo (KOR), 13,766.

« Mon parcours olympique est irréel puisque j’ai gagné deux médailles d’or. Au départ, je ne visais que l’or au sol, pas dans le concours général, mais j’ai donné le maximum et j’ai maintenant deux médailles d’or », a déclaré Giarnni Regini-Moran.

Avant-dernier concurrent, le Britannique a dû attendre pour montrer à ses camarades gymnastes ce dont il était capable, avec son exercice au sol éprouvé et assuré. « Je savais que certains de mes adversaires étaient assez forts au sol, mais je me débrouille plutôt bien moi aussi à cet agrès et j’avais un peu la pression. Mais les gars qui sont passés avant moi n’ont pas réalisé les meilleurs enchaînements, si bien que je me suis lancé confiant et j’ai fait simplement ce que je fais à l’entraînement. »

Nikita Nagornyy (RUS) a dévoilé son versant superstitieux en refusant de répondre à la moindre question au cours de la compétition, bien qu’il ait remporté l’or au cheval d’arçons et aux anneaux avec des scores respectivement de 13,966 et 14,000. « Cela porte malheur de parler alors que la compétition n’est pas terminée », a expliqué le gymnaste russe. Son bon copain Vladyslav Hryko (UKR) a gagné l’argent au cheval d’arçons avec 13,933 et le bronze aux anneaux avec 13,533.

Le bronze du cheval d’arçons est revenu à Timur Kadirov (UZB), avec 13,800, et l’argent des anneaux à Ma Yue (CHN), 13,866.

24 août : Top 5 pour Regini-Moran et Nagornyy

Le Britannique Giarnni Regini-Moran et le Russe Nikita Nagornyy ont confirmé qu’ils comptaient bien parmi les stars des JOJ de Nanjing 2014 lors de la soirée de clôture des compétitions de gymnastique artistique  Regini-Moran a continué son festival en prenant l’or au saut de cheval, et le bronze aux barres parallèles et à la barre fixe. Le Britannique avait déjà gagné au sol la veille, et s’était imposé quelques jours plus tôt dans le concours général individuel, l’épreuve reine de la gymnastique artistique Nagornyy sera également monté sur cinq podiums, dont trois fois sur la plus haute marche, après avoir remporté deux médailles supplémentaires lors de la soirée de clôture.

Regini-Moran a sonné la charge dès son premier passage au saut de cheval, achevant l’épreuve avec un score gagnant de 14.695. « Je suis si fier que tout mon mon travail à l’entraînement ait fini par payer » a-t-il expliqué, décrivant la compétition comme « irréelle ». « Je me battais contre la maladie (une légère grippe), et me retrouver là maintenant est une incroyable réussite ».

Le Chinois Ma Yue, qui habite Nanjing, a remporté l’argent avec 14.616, tandis que Nagornyy, qui a pris le bronze avec 14.383, a suggéré que sa rivalité amicale avec Regini-Moran pourrait devenir un élément régulier des prochaines compétitions.

Les barres parallèles ont a nouveau vu les deux gymnastes se bagarrer pour les meilleures places. Cette fois, c’est Nagornyy qui a remporté l’or avec un score de 14.033, suivi à un souffle par le Hongrois Botond Kardos (14.016)… et  Regini-Moran (14.000).

L’or à la barre fixe est revenu au Japonais Kenya Yuasa qui a marqué 13.700 points pour devancer de 0.034 le Belge Luka van den Keybus, Regini-Moran s’adjugeant un accessit supplémentaire avec la médaille de bronze sur cet agrès, 0..67 derrière le vainqueur. S’exprimant après avoir reçu sa médaille d’or, Yuasa a reconnu que trouver « l’équilibre entre la difficulté et l’exécution » était un véritable challenge, ajoutant que son « but était de gagner la barre fixe ».


back to top