skip to content
Getty Images
Date
24 févr. 2006
Tags
Turin 2006 , Canada , Curling , Actualités Olympiques

Gushue emmène les jeunes Canadiens vers le titre du curling

Le curling est un sport très répandu au Canada et pourtant ce pays affichait un bilan modeste en compétitions olympiques : l’équipe masculine n’avait jamais décroché l’or. En 2006, avec le skip Brad Gushue, elle arrivait en Italie dans l’espoir de briser le mauvais sort.


Gushue était un leader quelque peu surprenant : à l’âge de 25 ans, ce n’était qu’un jeune skip et la victoire de son équipe au Championnat national en 2005 avait été acquise à la surprise générale. Tout le monde s’attendait à voir le vétéran Randy Ferby ou le médaillé d’argent olympique 2002, Kevin Martin. Gushue, lui, n’avait jamais participé à un grand championnat, même s’il avait remporté deux titres mondiaux chez les juniors.

Mais maintenant, après être devenus champions nationaux pour la première fois, lui et son équipe avaient l’occasion de représenter leur pays à Turin.

L’équipe était très jeune, tous les membres ayant moins de 26 ans à une exception près : l’expérimenté Russ Howard, convoqué en tant que second. Ce fut un coup de maître puisqu'Howard, avec son expérience et son côté tactique, s’intégra parfaitement aux qualités brutes de ses coéquipiers.

Getty Images

Ils n'étaient cependant pas convaincants d’emblée et les Canadiens pouvaient s’avérer heureux de participer aux demi-finales, après avoir perdu trois matches. Ils devaient remporter leurs deux derniers matches pour assurer leur place dans le dernier carré.

La chance ne souriait pas à d’autres : Suédois et Norvégiens, les favoris pour l’or, étaient éliminés, un véritable choc pour la Suède battue à six reprises.

Getty Images

En demi-finales, les Canadiens rencontraient les États-Unis. Le match était serré, les deux équipes refusant de prendre des risques pour éviter l’erreur fatale. Il fallait attendre le neuvième end pour voir Gushue effectuer un coup magnifique qui offrait cinq points au Canada. Son pays s’imposait 11-5.

En finale, la Finlande se mettait sur le chemin du Canada, après un parcours sensationnel dans la compétition. Mais leur victoire en demi-finale contre la Grande-Bretagne n’avait pas été de tout repos et les Canadiens savaient qu’ils avaient leur chance, s’ils parvenaient à exercer une pression de tous les instants.

Getty Images

Ils y parvinrent. Les Finlandais commirent toute une série d’erreurs surprenantes, pendant que les Canadiens déroulaient leur jeu. Le sixième end était décisif : Gushue plaçait sa pierre dans la maison pour donner six points à son pays et lui offrir un avantage 10-3. La victoire n’allait plus leur échapper.

back to top En