skip to content
Getty Images
Buenos Aires 2018

Giorgia Villa contrôle ses nerfs et remporte le concours général individuel

L'athlète Italienne de 15 ans remporte le premier titre de l'Italie dans le concours général individuel de gymnastique artistique aux JOJ, revenant d'une mauvaise blessure pour battre ses nerfs et ses rivales, alors que pour la première fois, il n'y a pas de gymnaste russe sur le podium.

La gymnaste italienne Giorgia Villa et son entraîneur Marco Campodonico ont eu leur propre compétition vendredi 12 octobre au pavillon de l'Amérique : qui était le plus nerveux ? Quelques minutes à peine avant que Villa n'effectue son passage au sol, son dernier agrès au bout d'une finale très tendue, elle a pris une profonde inspiration et a étiré ses bras : elle n'allait pas laisser le petit moment de flottement qui l'avait vue se classer troisième à la poutre, gâcher son ultime prestation devant le nombreux public massé dans les gradins.

Marco Campodonico, lui, tournait en rond. "Mon entraîneur et moi étions à vif aujourd'hui, mais je pense que j'étais la plus nerveuse des deux", a déclaré Villa. Elle s'est lancée sur le praticable, a réalisé un superbe passage au sol de 90 secondes lui offrant la meilleur note (13.200) après avoir aussi terminé en tête au saut de cheval (14.566) et aux barres asymétriques (14.000) et ça a été la fin de la souffrance.

Âgée de 15 ans, Giorgia Villa a tout simplement remporté la première médaille d’or de gymnastique artistique italienne aux JOJ après une compétition quasi parfaite. Elle a pourtant dû surmonter son anxiété durant cette finale. "Surtout à la poutre, j’ai un peu vacillé à cause de ça, mais après coup, j’ai réussi à me détendre pour la fin de la compétition au sol. Pour moi, calmer mes nerfs est ce qui est le plus difficile dans la gymnastique. J'ai du mal à rester calme et concentrée, il se passe tellement de choses ! Aujourd'hui, j'ai écouté beaucoup de musique italienne. Cela m'a aidée à me calmer un peu". Elle a aussi expliqué qu'elle n'a pas vu son coach tourner en rond avant, et même pendant son passage au sol. "Je me concentrais sur mon propre boulot. Il m'a juste dit faire de mon mieux et que le résultat arriverait de lui-même".

CIO/OIS

Championne d'Europe junior 2018 du concours général individuel, Giorgia Villa a remporté l'or en se montrant solide sur les quatre agrès. Avec un total de 54.066 points, elle a battu sa dauphine des championnats d'Europe, la Britannique Amelie Morgan (53.432), 4e au saut de cheval et aux barres asymétriques, 1ère à la poutre et 2e au sol, et l'Ukrainienne Anastasiia Bachynska (52.332), 3e au saut de cheval et aux barres asymétriques, 2e à la poutre et qui est tombée dans son exercice au sol (11e).

La route vers le titre olympique de la jeunesse n’a pas été aisée pour Villa, qui a été victime d'une blessure aux ligaments croisés du genou à l'entraînement en 2017. "J'ai vu toutes mes rivales s'améliorer alors que j'étais blessée. C'était vraiment difficile à regarder. Mais j'ai gardé mes objectifs en tête : les championnats d'Europe juniors et les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018. Je savais que je serai là et que je réussirai. C'était ma plus grande motivation. Je voulais prouver que pour obtenir de bons résultats, il ne fallait rien lâcher. Tous ces sacrifices en valaient la peine."

CIO/OIS

Avec cette médaille d’or, Villa a mis fin à la domination russe dans le concours général individuel féminin : Viktoriia Komova à Singapour 2010 et Seda Tutkhalyan à Nanjing 2014 avaient remporté les deux premiers titres des JOJ. Mais à Buenos Aires 2018, leur compatriote Kseniia Klimenko n'a pas réussi à monter sur le podium : elle a chuté aux barres asymétriques, à la poutre et au sol, se classant cinquième. La Chinoise Xijing Tang est tombée deux fois à poutre, n'a pu par la suite rattraper ses erreurs et a terminé quatrième.

Les compétitions de gymnastique artistique se poursuit le samedi 13 octobre, avec la première journée des finales par appareils à partir de à 17h00 locales au pavillon de l'Amérique.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En