skip to content
Date
25 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Gezelle Magerman troque les paniers pour les haies et l’or olympique

Il y a un an, Gezelle Magerman se joignait à ses partenaires de l’équipe sud-africaine en vue des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2014. On lui a alors demandé de choisir entre une carrière au netball et une offensive vers l’or olympique.


Elle a choisi la deuxième solution, et cela s’est avéré payant, le 25 août à Nanjing, lorsqu’elle s’est envolée vers la victoire au 400 m haies féminin.

« C’était une décision difficile à prendre. On m’a donné une semaine pour cogiter », se souvient-elle.

« J’en ai parlé à maman et à ma grand-mère, et elles m’ont posé une question : “Dans laquelle des deux disciplines penses-tu pouvoir aller le plus loin ?” » C’était l’athlétisme et j’ai fait le bon choix. En course, c’est comme si je m’étais dit : “Gezelle, il te reste beaucoup d’énergie, utilise la au maximum et vois ce qui se passe”. »

Gezelle Magerman, médaillée d’or du 400 m haies

Ce qui s’est passé, c’est qu’elle a signé un nouveau record personnel de 57’’91 et en même temps, elle a apporté à l’Afrique du Sud sa première médaille des Jeux. Mais Gezelle tient particulièrement à éloigner les curieux de son trophée.

« C’est décidé, je garderai cette médaille dans une pièce, enfermée dans une boîte, dit-elle et personne d’autre n’y touchera. »

La course a été chargée en émotion, puisque Eileen Demes (GER) a percuté un obstacle et a chuté après 200 m.

Du coup, Anne Sofie Fruerskov Kirkegaard (DEN) a dû rester concentrée pour rester sur la piste et décrocher le bronze. « J’ai continué à courir et je me suis dit tout le long de courir simplement plus vite et d’essayer de gagner une médaille », a-t-elle déclaré après avoir franchi l’arrivée.

La France s’est également couverte de gloire puisqu’elle a obtenu la première place du javelot masculine grâce à Lukas Moutarde qui s’est offert un nouveau record personnel de 74,48 m.

« Être arrivé ici en finale, c’était déjà super pour moi, dit-il, alors le podium, c’est tout simplement incroyable. »

Dans le 800 m masculin, Myles Marshall (USA) s’est imposé devant Geofrey Balimumiti (UGA) en 1’49’’14.

« Mon plan était d’abord de sortir du peloton et d’avoir un couloir rien que pour moi, a dit Marshall. Mais le fait d’avoir été doublé dans l’avant-dernier virage n’avait aucune importance. Dans les 200 derniers mètres de la course, je savais que j’allais le passer. »

Enfin, le 2 000 m steeple masculin est revenu à Wogene Sebisibe Sidamo (ETH) qui a devancé Amos Kirui (KEN).

back to top