skip to content
Date
11 août 1932
Tags
Los Angeles 1932

Gerevich ou le temps de la maturité en escrime

L’escrimeur hongrois Aladár Gerevich a connu l’une des plus belles carrières olympiques de tous les temps, dont la genèse peut être retracée à partir de Los Angeles 1932.


Né en 1910 dans le village de Yasberen, Gerevich découvre l’art de l’escrime très jeune et, à 21 ans, il est sélectionné dans l’équipe qui sera sacrée championne d’Europe de sabre en 1931.

À l’époque, le sabre hongrois est en plein âge d’or. Parmi les cinq membres de l’équipe sélectionnée pour Los Angeles l’année suivante, seul Gerevich n’a pas encore gagné de titre olympique !

En lice dans la compétition de sabre par équipes à Los Angeles, Gerevich et ses partenaires remportent l’or. Le soleil commence à briller sur la Hongrie et il va suivre une course glorieuse au centre de laquelle se trouve Gerevich.

Après 1932, malgré l’interruption tragique de la Seconde Guerre mondiale qui entraîne l’annulation des Jeux de 1940 et de 1944, Gerevich récoltera au moins une médaille lors de chacune des cinq éditions suivantes des Jeux Olympiques, un exploit qu’aucun autre participant olympique n’a égalé à ce jour.

Il effectuera sa dernière apparition olympique aux Jeux de 1960 à Rome à l’âge de 50 ans, et bien que mis en garde qu’il était trop vieux pour concourir, il empochera une nouvelle médaille d’or au sabre par équipes. Au total, il participera à six éditions des Jeux Olympiques, y récoltant une moisson de neuf médailles, dont sept d’or.

Gerevich n’est pas le seul membre de sa famille à avoir brillé en escrime sur la scène olympique. Son beau-père, Albert Bogen, a en effet décroché une médaille de bronze au sabre par équipes aux Jeux de 1912, sous les couleurs de l’Autriche, avant de participer à la même épreuve avec la Hongrie aux Jeux de 1928. Parallèlement, son épouse Erna Bogen a gagné une médaille de bronze au fleuret féminin à Los Angeles, alors que leur fils Pal a remporté la médaille de bronze au sabre par équipes avec la Hongrie à Munich 1972 et Moscou 1980.

Après avoir tiré sa révérence, Gerevich deviendra entraîneur du club Vasa Sports de Budapest. Il mourra en 1991, à l’âge de 81 ans.

Aujourd’hui, un tournoi d’escrime créé en l’honneur de Gerevich et de certains de ses émi-nents contemporains se déroule chaque année à Budapest.

back to top