skip to content
1960 CIO

Georg Thoma, premier champion olympique allemand du combiné nordique

Depuis les premiers Jeux d’hiver en 1924 à Chamonix, la Norvège a remporté six des sept titres mis en jeu en combiné nordique. Seul le Finlandais Heikki Hasu a réussi à s’intercaler au milieu de cette série dorée en s’imposant à Saint-Moritz en 1948. Le Norvégien Sverre Stenersen est le tenant du titre après sa large victoire sur le tremplin et les pistes de fond de Cortina d’Ampezzo les 29 et 31 janvier 1956.

Stenersen est resté au sommet dans la foulée de sa médaille d’or olympique avec notamment sa victoire dans le festival d’Holmenkollen en 1959. A Squaw Valley, son coéquipier Thornold Knutsen, champion de Norvège en titre, plus jeune de cinq ans, est considéré par les observateurs comme un des principaux favoris de l’épreuve. L’équipe d’Allemagne de combiné nordique compte parmi ses quatre engagés un excellent sauteur, Georg Thoma, 22 ans, champion national en titre sur les tremplins, mais à priori trop tendre pour jouer sa chance à fond dans les 15km ski de fond.

Le 21 février 1960 sur le tremplin K-60 de Squaw Valley, les concurrents du combiné nordique doivent effectuer trois sauts chacun, les deux meilleurs étant comptabilisés pour le classement intermédiaire par points. Thoma réalise les plus longs bonds du concours, et engrange le maximum de points (221,54). Il prend la tête de l’épreuve devant le Soviétique Dmitry Kochkin (219,5 points) et le Japonais Yosuke Eto (218.5). Ces trois concurrents ne sont toutefois pas considérés comme des prétendants à la victoire face aux spécialistes de l’effort spécifique en ski de fond. D’autant que Thornold Knutsen est 4e après le saut.

IOC

Et pourtant ! Les 15km ski de fond vont donner lieu à des résultats inattendus. Georg Thoma se montre particulièrement solide. En 59:23.8, il signe le 4e temps à l’arrivée, notamment plus rapide que Knutsen (5e en 59:31.0). Thoma devient ainsi le premier champion olympique allemand de combiné nordique en mettant fin à l’hégémonie des spécialistes scandinaves. Avec un total de 457.95 points, il signe une nette victoire, loin devant Thornold Knusten (453,00 points). Quant au Soviétique Nikolay Gusakov (époux de la championne olympique du 10km ski de fond Mariya Gusakova), seulement 10e après le saut, il est le plus rapide sur les 15km (58.29.4) et remonte donc jusqu’à la médaille de bronze avec un total de 452.00 points. Le tenant du titre Sverre Stenersen termine à la 7e place.

Georg Thoma, désigné sportif de l’année 1960 en Allemagne est quatre ans plus tard le porte-drapeau de sa délégation lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux d’Innsbruck 1964 où il remporte la médaille de bronze du combiné nordique. Il est encore champion du monde de sa discipline en 1966 à Oslo. Après sa carrière sportive, il devient commentateur à la télévision, tandis que son neveu Dieter Thoma sera un des meilleurs spécialistes mondiaux du saut et du vol à ski dans les années 1990, notamment champion olympique par équipes et médaillé de bronze individuel sur le grand tremplin de Lillehammer en 1994.

back to top En