skip to content
Date
16 août 2007
Tags
Actu CIO , Beijing 2008 , Marketing

GE fournit le tout premier système de recyclage d'eau de pluie à la Chine


GE, partenaire TOP mondial du CIO, fournit plusieurs technologies pour la mise en place du tout premier système de recyclage d'eau de pluie en Chine qui sera installé au stade national de Beijing (le "nid d'oiseau"), théâtre des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing. 
 
Le nouveau système de recyclage d'eau de pluie du stade national utilisera les bassins souterrains qui traitent jusqu'à 100 tonnes d'eau de pluie par heure, dont 80 peuvent être réutilisées pour les aménagements paysagers, le nettoyage et contre les incendies — un moyen rapide de réduire la consommation d'eau du stade. Les technologies que fournit GE n'utilisent pas de produits chimiques et répondent aux normes environnementales strictes imposées pour la qualité de l'air des locaux et la lutte contre le bruit.
 
“Ces technologies avancées de traitement de l'eau s'inscrivent dans un effort global visant à aider la capitale chinoise à mettre en oeuvre une solution durable de gestion de l'eau pendant et après les Jeux” indique Steve Bertamini, président et directeur général de GE pour l'Asie du nord-est et la Chine. “GE est présente en Chine depuis plus d'un siècle et nous sommes très fiers de continuer à soutenir les Jeux et la Chine en vue de mettre en oeuvre des solutions plus "vertes".”
 
À ce jour, GE participe à plus de 335 projets ayant trait aux Jeux à Beijing dans les domaines du transport, de la sécurité, de l'énergie, de l'eau, de la santé et de l'éclairage. GE travaille en étroite collaboration avec les organisateurs des Jeux pour introduire des technologies industrielles de pointe en matière d'énergie et d'eau dans le cadre de son projet "ecomagination". Cette initiative a pour objectif de développer et de commercialiser des technologies qui aident les consommateurs à répondre aux défis environnementaux qu'il est urgent de relever.
 
Aperçu des autres projets phares de GE dans le cadre des Jeux à Beijing :
 

- Système de filtration pour l'eau potable au stade national
Lors des Jeux, le stade national utilisera la technologie de filtration de GE pour fournir jusqu'à 16 tonnes d'eau purifiée par heure. La qualité de l'eau répond aux normes nationales les plus récentes. Les technologies de filtration de GE s'illustrent par leurs caractéristiques écologiques, leur efficacité énergétique et leur fiabilité.




- Appui énergétique aux installations de conférence et hôtels
Deux unités énergétiques Jenbacher tri-génération de GE, fonctionnant au gaz naturel, seront installées dans l'hôtel Jing Hui Garden, un établissement comportant 14 étages et un centre de conférence, qui accueillera les médias pendant les Jeux. L'exploitation du méthane comme source d'énergie est un excellent moyen de réduire les émissions d'un gaz qui est 21 fois plus dangereux pour le réchauffement climatique que le dioxyde de carbone.






- Turbines écoénergétiques pour la zone centrale olympique
GE fournit des turbines écoénergétiques pour le courant, le chauffage et le refroidissement de la zone centrale olympique. Ces systèmes convertissent des sources d'énergie comme les gaz naturels en des combustibles plus propres. Le processus réduit les émissions d'oxyde d'azote et de particules de plus de 60 %, les émissions de mercure de plus de 50 % et celles de dioxyde de soufre de plus de 90 %, tout en utilisant moins d'eau que les centrales à charbon pulvérisé traditionnelles.  







- Éclairage à l'énergie solaire sur le terrain de softball de Fengtai
Le terrain de softball de Fengtai est équipé de luminaires de terrain et d'éclairages de route à diodes photovoltaïques fournis par GE.








- Technologie de filtrage pour la station d'épuration de Qinghe
Afin d'améliorer les capacités de traitement des eaux usées à Beijing, la station d'épuration de Qinghe a adopté une technologie qui filtrera quelque 80 000 mètres cubes d'eaux usées par jour pour l'utiliser dans les aménagements paysagers pendant les Jeux Olympiques. Ce système est destiné à réduire les coûts et à diminuer la consommation d'énergie de 30 % sur les cinq prochaines années.
back to top