skip to content
Getty Images
Date
02 août 2017
Tags
Actualités Olympiques , Buenos Aires 2018 , JOJ , Football

Futsal : Un jeu de ballon à part entière

Avec l’entrée du futsal au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires 2018, olympic.org s’intéresse de plus près à cette version très populaire de football à cinq.

Un sport d’intérieur

Le futsal est une forme de mini-football qui se joue principalement en salle. Ce sport est né à Montevideo, Uruguay, en 1930, lorsqu’un entraîneur local en eut assez d’annuler des matches et des séances d’entraînement en raison de terrains détrempés par la pluie. Il crée alors une version de football à cinq qui peut se jouer dans des salles de sport plus petites. À la même époque, des sports similaires sont également pratiqués dans les rues du Brésil, où le manque de terrains de sport et d’espace en général dans des villes surpeuplées incite les jeunes passionnés de football à favoriser des jeux à plus petite échelle partout où ils peuvent les pratiquer.

Getty Images
Que signifie le nom ?

Ce sport était initialement connu sous le nom de “fútbol sala” en espagnol et “futebol de salão” en portugais, ce qui signifie littéralement football en salle, mais quand il fut reconnu par la FIFA en 1989, il fut baptisé “futsal”, mot-valise associant les termes espagnols “fútbol” (football) et “sala” (salle).

Un sport mondial

La première compétition internationale de futsal est organisée en 1965 et, dès lors, ce sport se développe rapidement dans le monde entier. La FIFA estime à quelque 30 millions le nombre de pratiquants sur la planète. La première Coupe du monde de futsal de la FIFA a lieu en 1989. Elle compte aujourd’hui 47 pays participants, le Brésil ayant remporté cinq des huit tournois organisés à ce jour. Mais le champion du monde en titre est actuellement l’Argentine, pays hôte des JOJ de Buenos Aires 2018, ce qui devrait garantir un soutien optimal aux compétitions de futsal durant les JOJ l’année prochaine !

Getty Images
Moins de joueurs, plus d’action

Ce jeu met en valeur les compétences techniques et l’agilité des athlètes. Il est par conséquent très propice à développer les talents footballistiques qui sont utiles pour passer ensuite au format à 11. La surface du terrain, le ballon et les règles mettent l’accent sur l’improvisation, la créativité et la technique ainsi que sur le contrôle et les passes du ballon dans des espaces restreints, ce qui en fait un jeu très rapide et plein de vivacité.
Si le football traditionnel se joue habituellement à onze, les équipes de futsal sont elles composées de cinq joueurs. Mais il n’y a pas que les équipes qui sont plus petites; le terrain aussi ne représente qu’un tiers de celui utilisé pour le football. Il mesure environ 20m x 40m, soit l’équivalent d’un terrain de handball. Par ailleurs, les matches sont beaucoup plus courts, avec deux mi-temps de 20 minutes chacune. Le ballon est quant à lui plus lourd que celui utilisé pour le football et rebondit beaucoup moins.

Point de départ de carrières légendaires

Bon nombre des meilleurs footballeurs du monde ont commencé par jouer au futsal, l’espace limité et la pression constante des adversaires aidant à améliorer les techniques de contrôle du ballon. Parmi eux, la légende du football argentin, Lionel Messi. “Durant mon enfance en Argentine, je jouais au futsal dans les rues et pour mon club. C’était super amusant et cela m’a vraiment aidé à devenir celui que je suis aujourd’hui”, a déclaré le champion olympique qui a été nommé pour la cinquième fois "joueur mondial de l’année". D’autres stars ont salué le rôle du futsal dans leur carrière : Cristiano Ronaldo, Xavi, Andrés Iniesta et un autre champion olympique, Neymar.

Getty Images
back to top En