skip to content
Date
30 juil. 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO ,

Fredericks et Bokel font l’éloge des Jeux à Londres concentrés sur les athlètes

Le président sortant de la commission des athlètes du CIO, Frank Fredericks, et Claudia Bokel, qui doit lui succéder après les Jeux, ont tous les deux fait l’éloge de Londres 2012 qui a tout fait pour que les athlètes demeurent au cœur des Jeux.

Fredericks faisait partie de la commission d’évaluation du CIO qui a précédé la décision d’attribuer les Jeux de 2012 à la capitale britannique. Il était également membre de la commission de coordination du CIO qui supervisé la progression du comité d’organisation de Londres 2012 (LOCOG) durant les préparatifs. Au fil des années, il a été impressionné par la manière dont les athlètes sont constamment demeurés au centre des préoccupations du LOCOG, grâce aux contributions de la commission des athlètes du CIO et au comité des athlètes propre au LOCOG.

« J’ai vu l’enfant s’épanouir au cours des sept dernière années, pour finir par ce que nous avons devant nous aujourd’hui, » déclare le quadruple détenteur d’une médaille olympique d’argent. « Le projet est toujours resté concentré sur les athlètes et j’en suis ravi. Je sais qu’ils ont toujours été au cœur des préparatifs et je suis absolument satisfait qu’à chaque fois que j’ai rencontré Jonathan Edwards, le président du comité des athlètes du LOCOG, il n’a jamais manqué de me demander : « Qu’est-ce tu penses de ceci ou de cela », « Pourriez-vous réfléchir à cette question au sein de la commission des athlètes du CIO et nous dire si vous êtes favorables à telle ou telle idée », et ce depuis le premier jour. »

Fredericks ne tarit pas d’éloges pour le village olympique, où résideront les participants durant les Jeux.

« J’ai été extrêmement impressionné la première fois que j’ai visité le village » dit-il. « D’après ce que je connais, et mon expérience ne remonte qu’à 1992, c’est le meilleur village que j’ai vu. Je suis convaincu que les athlètes s’y plaisent et qu’ils y seront heureux toute la durée de leur séjour. »

Fredericks rappelle également le programme de billetterie pour les amis et familles d’athlètes qui permet à chacun des participants aux Jeux d’acheter deux billets de son sport, pour ses amis et sa famille pour chaque session dans laquelle il concourt.

« Du point de vue des athlètes, je ne peux que me féliciter que nous puissions bénéficier de la billetterie des amis et de la famille ici à Londres » confie-t-il. « C’est la première fois que c’est proposé. C’est vraiment bien car désormais les athlètes savent que leur famille et leurs amis peuvent venir aux Jeux et les regarder.

« Avant Londres, ce n’était pas possible maintenant ça l’est ! Et je peux dire que nous avons œuvré avec détermination pour nous accorder sur cette solution et ainsi obtenir des billets pour les amis et la famille. Je crois que nos amis et toutes nos familles se réjouissent de savoir qu’ils peuvent se procurer un billet pour venir nous regarder à Londres. »

À l’issue des Jeux de 2012 à Londres, le mandat de Fredericks prendra fin à la présidence de la commission des athlètes du CIO, et Bokel, qui vient d’être élue par ses collègues de la commission des athlètes, lui succèdera.

Comme Fredericks, elle se montre impressionnée par la manière dont on a tenu compte des athlètes durant tous les préparatifs des Jeux à Londres.

« Je ne peux que remercier Frank et toute l’équipe du LOCOG de ce qu’ils ont accompli ici pour ces splendides Jeux » a déclaré l’escrimeuse qui remporta une médaille d’argent en épée à Athènes en 2004. « Ils ne font que commencer mais leur début est extrêmement prometteur. »

Au cours des Jeux, Bokel s’occupera des élections de quatre nouveaux membres à la commission des athlètes du CIO qui remplaceront Fredericks, Hicham El Gerrouj, Rania Elwani et Jan Zelezny.

« Tous les athlètes ici au village, en dehors des compétitions, peuvent voter pour leurs représentants, » explique-t-elle. « Il y a 21 candidats et les quatre qui seront élus seront annoncés le 9 août. Nous nous occupons de cette procédure, ce qui nous donne la chance d’être au village et permet aux athlètes de nous rencontrer, en tant que représentants de la commission des athlètes du CIO. Ils peuvent nous exposer leurs problèmes et nous expliquer ce qui ne va pas. Jusqu’à présent personne n’est venu mais nous sommes là pour le cas ou quelque chose se présenterait. »

back to top