skip to content
Date
06 août 2008
Tags
Actu CIO

Football: Les femmes donnent le coup d’envoi, suivies de Ronaldinho


Avant même que les Jeux de la XXIXe Olympiade ne soient officiellement déclarés ouverts à 20h08 le 08.08.2008, les footballeurs donnent le coup d’envoi aujourd’hui dans un des trois stades à Beijing et dans quatre autres ailleurs en Chine. Ronaldinho, désigné deux fois "joueur de l’année" par la FIFA, illuminera le tournoi masculin avec le Brésil. Mais les femmes seront les premières à jouer et les Américaines chercheront à défendre leur titre.
 
Jambe brisée
La tâche sera beaucoup plus difficile sans la buteuse Abby Wambach, qui avait marqué le but gagnant dans la finale contre le Brésil il y a quatre ans. Elle s’est en effet brisé la jambe lors du dernier match d’échauffement de l’équipe pour ces Jeux. Ironie du sort, c’était contre le Brésil. La Norvège, qui avait battu les États-Unis en finale quatre ans plus tôt à Sydney, figurera à nouveau en bonne place, mais c’est une nouvelle finale féminine entre les États-Unis et la Chine, comme en 1996, qui serait populaire – pour autant que la Chine renverse le score de 2-1.
 
Le succès des Européens de l’Est
Le football masculin aux Jeux Olympiques remonte bien au-delà de 1996. Ce sport figurait déjà au programme des Jeux de la IIe Olympiade en 1900. Comme tous les sports olympiques, il fut durant de nombreuses années ouvert uniquement aux amateurs. Les pays de l’Europe de l’Est rencontrèrent un grand succès, les années 1950 étant particulièrement glorieuses. La Hongrie, avec Ferenc Puskas, et l’Union soviétique, avec son gardien de but Lev Yashin, furent toutes deux victorieuses. Ensuite, la Pologne – et plusieurs membres de son équipe qui terminèrent troisièmes à la Coupe du monde 1974 – remporta l’or olympique en 1972 puis l’argent quatre ans plus tard.
 
Équipes de moins de 23 ans
Aujourd’hui, les équipes masculines sont essentiellement composées de joueurs de moins de 23 ans. Trois joueurs plus âgés sont autorisés dans chaque équipe. Ce système convient particulièrement aux équipes africaines comme le Nigéria, conduite par Nwankwo Kanu, et le Cameroun, avec Samuel Eto’o qui joue à Barcelone. En effet, celles-ci ont remporté les tournois olympiques de 1996 et 2000 respectivement. À Ronaldinho et compagnie de suivre leurs pas à présent !
 
L’Argentine championne en titre
Le Brésil, entraîné par Dunga, le capitaine de l’équipe victorieuse à la Coupe du monde 1994, sera le favori. L’équipe pourra faire appel non seulement à Ronaldinho mais aussi à des joueurs comme Alexandre Pato, 18 ans, de l’AC Milan et Anderson de Manchester United. L’Argentine, championne en titre, pourra quant elle solliciter le milieu de terrain de Boca Juniors Juan Riquelme, le milieu de terrain de Liverpool Javier Mascherano et le défenseur de l’Inter Milan Nicolas Burdisso.
Tags Actu CIO
back to top