skip to content
2018 Getty Images
PyeongChang 2018

Le Suisse Nevin Galmarini champion olympique du géant parallèle

Le leader suisse de la Coupe du monde de snowboard alpin Nevin Galmarini, déjà médaillé d'argent à Sotchi en 2014, s'impose en finale du géant parallèle de snowboard devant le public déchaîné du Phoenix Park. Il bat en finale l'athlète de la République de Corée Lee Sangho, tandis que le Slovène Zan Kosir prend le meilleur sur le Français Sylvain Dufour dans la petite finale pour la médaille de bronze.

Après la sensation Ester Ledecká, sacrée championne olympique du géant parallèle une semaine après avoir gagné l'or du super-G en ski alpin, le Suisse Nevin Galmarini a lui aussi honoré son statut de grand favori de l'épreuve masculine.

Getty Images

Galmarini a-brillamment dominé dans son parcours le Slovène Tim Mastnak en huitième de finale, l'Italien Roland Fischnaller en quarts, le Français Sylvain Dufour en demi-finale et le coréen Lee Sangho pour le titre. Ce dernier, n'avait jusque-là obtenu qu'un podium en Coupe du monde en mars 2017, et son parcours jusqu'à la finale a provoqué l'enthousiasme du nombreux public présent dans les gradins du Phoenix Park.

Getty Images

« Aujourd’hui, c’était fantastique, s’est-il exclamé. J’ai eu un peu peur en qualifications mais je me sentais vraiment bien. J’ai senti que je pouvais aller encore plus vite. Mais je suis champion olympique et ça me semble un peu surréaliste pour le moment. La foule était vraiment incroyable et cela m’a donné de la motivation pour donner le meilleur de moi-même. »

Getty Images

Lee Sangho est le premier Coréen médaillé dans cette discipline dans l’histoire des Jeux. » J’espère que cette médaille sera une opportunité pour la Corée, pour le gouvernement coréen et pour tous les gens de soutenir davantage le snowboard alpin pour que nous puissions avoir encore plus de compétiteurs dans le futur. »

A 31 ans, Nevin Galmarini disputait aujourd'hui ses troisièmes Jeux Olympiques. Il s'était classé 17e du géant parallèle à Vancouver et avait pris la médaille d'argent derrière le Russe d'origine américaine Vic WIld à Sotchi en 2014 où il s'était aussi classé 7e du slalom parallèle.

Getty Images

Dans la petite finale, le vétéran slovène Zan Kosir, vainqueur du français Sylvain Dufour, a gagné sa troisième médaille olympique après le bronze en géant parallèle et l'argent en slalom parallèle à Sotchi en 2014. « C’étaient les meilleurs Jeux auxquels j’ai participé. La piste était super, la neige parfaite et le publics et l’atmospère également. »

back to top En