skip to content
Date
24 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Fine gâchette, Lifanov décroche l’or du pentathlon moderne

Le Russe Aleksandr Lifanov a effectué un remarquable retour lors de l’ultime journée de compétition du pentathlon moderne masculin pour enlever une médaille d’or mémorable.


Le jeune homme de 18 ans a attaqué la dernière épreuve – le combiné course et tir – en quatrième position et avec 16 secondes de retard sur l’homme de tête. Après les premiers 25 m de course et la première série de tir, il se retrouvait ex aequo à la troisième place avec Gergely Regos (HUN), leader après l’escrime et la natation.

Aleksandr Lifanov, médaillé d’or du pentathlon moderne

À partir de là, Lifanov a comblé son retard, grâce à une démonstration de tir précis et un rythme de course effréné, paraissant le plus fort du plateau.

Il a reconnu toutefois après coup qu’il avait entamé le dernier jour de compétition quelque peu préoccupé par ses performances. Troisième de l’épreuve d’escrime, il ne s’était classé que 16e de l’épreuve de natation.

Si cette piètre prestation dans la piscine avait quelque peu altéré son humeur – et entamé sa confiance avant l’ultime course, Lifanov avait toutefois retrouvé le sourire après sa victoire, bien que surpris par la manière dont il avait remédié à la situation.

« Je ne comprends toujours pas. Plus tard peut-être ? Je ne sais pas », a-t-il déclaré après avoir gagné la médaille d’or, un drapeau russe autour des épaules.

Une chose était cependant claire : le Russe avait été brillant au tir. Lors de la troisième série, il a ainsi touché ses cinq cibles pour accroître son avance.

Et s’il manqua trois fois la cible lors de la quatrième et dernière série, son avance était si importante que cela n’avait aucune importance. Il avait du temps à revendre et il s’en est servi pour fêter sa victoire, les bras levés sur les 25 derniers mètres qui le séparaient de la ligne d’arrivée.

Après la course, l’adolescent, tout sourire, a déclaré, incrédule : « Champion olympique ! »

Le Hongrois Regos a finalement obtenu l’argent après avoir gagné l’épreuve d’escrime et terminé 10e en natation, ce qui l’avait propulsé en tête en lui offrant 10 secondes d’avance au départ du combiné.

Bien qu’il ait perdu sa première place, Regos n’en a pas moins manifesté frénétiquement sa joie, en déclarant qu’il « n’en revenait pas » d’avoir gagné la médaille d’argent.

Enfin, le Lituanien Dovydas Vaivada, médaille de bronze s’est dit « excité comme une puce d’avoir pris la troisième place ».

back to top