skip to content
Date
24 juil. 2015
Tags
PyeongChang 2018 , Actu CIO

Fin de la cinquième revue de projet du CIO à PyeongChang

Une délégation du Comité International Olympique (CIO), placée sous la conduite de la présidente de la commission de coordination, Gunilla Lindberg, vient d'achever sa cinquième revue de projet dans la ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 2018, PyeongChang. Au cours des deux jours de réunions (23-24 juillet), le programme de la délégation a été bien chargé, ponctué de réunions de travail – où les membres ont été informés des domaines de préparation des Jeux, notamment les sites, la gouvernance, la main-d'œuvre, le marketing et la technologie – et de visites des sites.


S'exprimant à l'issue des réunions, la présidente de la commission de coordination, Gunilla Lindberg, a déclaré : "Nous avons tenu une cinquième revue de projet très fructueuse à PyeongChang. Nous avons pu constater que le comité d'organisation, sous la direction de son président, Yang-ho Cho, est entièrement concentré sur les premières épreuves tests, alors qu'il est sur le point de passer de la phase organisationnelle à la phase opérationnelle. Nous avons également visité les sites de Bokwang et de Jeongseon, où seront organisées les premières épreuves tests l'année prochaine ainsi que le centre des sports de glisse d'Alpensia. La qualité des travaux de construction sur ces trois sites sportifs n'a pas démenti la réputation bien méritée de la République de Corée dans ce domaine."

Le comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang (POCOG) a expliqué au cours des réunions de quelle manière sa main-d'œuvre se développait alors que l'organisation entrait dans la phase de mise à disposition des services. La délégation du CIO a eu le plaisir de constater l'augmentation du personnel prévue par le POCOG au moment d'endosser ce nouveau rôle. Qui plus est, la visite a coïncidé avec la signature d'un accord avec un partenaire national de première catégorie par le POCOG, ce qui témoigne de l'intérêt et du soutien du secteur des affaires sud-coréen pour la manifestation olympique. Gunilla Lindberg a par ailleurs rencontré lors de son séjour le gouverneur de la province du Gangwon, Moon-soon Choi.

Le président-directeur général du POCOG, Yang-ho Cho, a pour sa part commenté : "Nos réunions ont été très productives et je suis ravi de constater que nous avons bien progressé dans les préparatifs de l'édition de 2018 à PyeongChang depuis la dernière visite de la commission de coordination en mars. Nous mettons désormais tout en œuvre et travaillons en étroite collaboration avec les Fédérations Internationales pour organiser des épreuves tests réussies dans six mois à peine, en réalisant des progrès s'agissant des partenariats, avec la signature de nouveaux accords, et en coopérant avec toutes les parties prenantes, notamment le CIO, le gouvernement central et la province du Gangwon afin de veiller au succès des Jeux Olympiques d'hiver."

Et d'ajouter : "J'apprécie le soutien continu apporté par la présidente Gunilla Lindberg et le Comité International Olympique. Nous allons désormais entrer dans la phase de mise en service opérationnelle et augmenter notre communication autour de la manifestation aux niveaux national et international."

Pendant les deux jours de réunions, le POCOG a aussi présenté quelques initiatives en termes de communication et d'engagement du public. Il a été estimé que ces propositions permettront aux Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang de mobiliser encore davantage la population sud-coréenne et contribueront sans nul doute à la promotion de la manifestation olympique à travers le monde.

back to top