skip to content

Fifo frappe quatre fois et offre l'or à l'équipe féminine portugaise de futsal

IOC/OIS
La n°9 portugaise Ana Sofia Goncalves, dite Fifo, marque les quatre buts de son équipe en finale contre le Japon, mercredi 17 octobre devant le public du stade principal de futsal du parc Tecnópolis, et offre le titre à son équipe, 4-1. Elle porte son total à 21 buts depuis le début du tournoi. L'Espagne prend le bronze en battant la Bolivie 11-0.

Il n'a fallu que huit secondes à Ana Sofia Concalves pour ouvrir la marque en finale, en envoyant une frappe lobée depuis sa moitié de terrain transpercer les filets de la gardienne japonaise Yuria Suto. Un geste exceptionnel à ne pas montrer dans les manuels de futsal ! La joueuse au maillot n°9 floqué au nom de "Fifo" a poursuivi son festival, marquant dans toutes les positions ses 18e, 19e, 20e et 21e buts du tournoi pour donner un avantage de 4-0 à son équipe avant que la capitaine japonaise Rinka Yokoyama ne réduise le score en fin de rencontre.

"Nous avions déjà réalisé auparavant ce type d'action" a dit Fifo, ravie, à propos de son extraordinaire premier but de la finale. "Parfois, ça paye, parfois non. Je suis heureuse que le ballon soit rentré parce que ça aurait été difficile si elles avaient marqué le premier but et que nous aurions dû courir après le score."

 

Les Japonaises s'étaient qualifiées pour la finale grâce à une impressionnante victoire 3-2 face aux favorites espagnoles, après avoir été menées 2-0. Mais cette fois, elles ne se sont jamais remises de cette si rapide ouverture du score portugaise. Leur retard s'est aggravé au bout de neuf minutes, quand Carolina Rocha est partie en dribbles pour offrir sa huitième passe décisive du tournoi, permettant à Fifo de marquer le deuxième but.

Mai Miyamoto du Japon durant la demi-finale Espagne-Japon du tournoi de futsal féminin (CIO/OIS)

"Nous avons préparé ce tournoi depuis longtemps, et si j'étais déjà très heureuse avant de venir à Buenos Aires, je ne peux même pas expliquer ce que je ressens maintenant après avoir remporté le titre", a dit Carolina Rocha. Fifo a marqué le troisième but à la 14e minute sur une passe décisive de Carina Luis, puis a construit toute seule le quatrième en deuxième période, en remontant le terrain depuis la ligne de touche, puis en crochetant avant de déclencher sa frappe (21e minute). Le dernier but de la finale a été marqué pour le Japon par Rinka Yokoyama à la réception d'une passe de Miu Maeda.

Invaincues tout au long du tournoi des JOJ de Buenos Aires 2018, les portugaises ont inscrit 57 buts en tout et n'en ont concédé que cinq. 37% de ce total est venu des pieds de la remarquable Fifo.

Antonia Martinez d'Espagne (gauche) et Maria Cristina Galvez de Bolivie lors du match Bolivie-Espagne pour le bronze (CIO/OIS)
L'Espagne balaye la Bolivie pour accrocher le bronze

Le match pour la médaille de bronze a également rapidement tourné à l'avantage des Espagnoles, lorsque Noelia de las Heras a transpercé les filets boliviens après 16 secondes Elle a ainsi inscrit son douzième but du tournoi et la première des onze réalisations de l’Espagne, qui a littéralement submergé une Bolivie volontaire, mais restée sans réponse.

"Nous avons été très déçues de perdre contre le Japon en demi-finale" a expliqué l'Espagnole Marta Lopez, auteure de deux passes décisives et d'un but durant ce match. "Mais nous savions que nous devions resserrer les rangs, jouer en véritable équipe, et je suis fière que tous nos efforts aient été récompensés par cette médaille."

Les Boliviennes ont dépassé toutes les attentes, y compris les leurs, en atteignant le dernier carré de la compétition. "Ça très difficile pour nous", a reconnu la n°8 de l'équipe sud-américaine Maria Cristina Galvez. "Nous n’avons pas eu beaucoup de soutien et nous avons affronté ici des équipes qui se sont entraînées ensemble depuis plus de deux ans dans certains cas."

Le Portugal, l'Espagne et le Japon posent avec leur médaille (CIO/OIS)

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En