skip to content
Date
16 déc. 2014
Tags
Actu CIO , Femmes dans le sport

Femme et sport - Pleins feux sur celles qui font la différence

Chaque année les trophées "Femme et Sport" du CIO sont décernés à des femmes, à des hommes ou à des organisations qui ont remarquablement contribué au développement, à l'encouragement et au renforcement de la participation des femmes dans le sport, les structures d'entraînement, les organes sportifs administratifs et dirigeants. Voici les lauréates de 2014.

 


Créés en 2000, les Trophées «Femme et Sport» du CIO sont un moyen original de proposer des modèles et de rendre hommage à tous ceux qui suscitent le changement en faveur de l’égalité des sexes.

Cette année, les lauréates viennent d’horizons divers, elles s’expriment dans différentes langues mais toutes ont imprimé leur marque personnelle sur le sport et la société. Elles se sont engagées à défendre ce droit humain qu’est la pratique du sport, dont personne ne devrait être privé du fait de son sexe ou de son orientation sexuelle. Leur conduite exemplaire a fait une grande différence pour les femmes et les filles dans le sport. Le CIO est fier de leur offrir des possibilités de partenariats en finançant leurs nouvelles initiatives nationales, régionales ou continentales afin de promouvoir, toujours davantage, la femme par le sport. Le CIO a invité les CNO, FI et associations continentales à désigner des candidats, sélectionnés ensuite par un jury composé de membres de la commission femme et sport.

Lauréate mondiale: Meirem Cherni Mizouni

Meriem Mizouni a consacré sa vie  au développement du sport féminin. Nageuse douée dès l’enfance, elle a été la première femme à figurer dans une délégation olympique tunisienne, aux Jeux de 1976 à Montréal, et son palmarès national et international en a fait une idole dans son pays.

Sa carrière de nageuse terminée, Meriem Mizouni a entraîné de jeunes nageuses et sillonné le pays pour sensibiliser les filles au sport et à la natation en particulier. Nommée secrétaire d’État aux Sports et présidente de la commission femme et sport du CNO tunisien, elle a organisé des manifestations comme la «Nuit du sport féminin» qui a attiré des milliers de femmes et de filles dans tous les gouvernorats du pays.

La commission femme et sport a poursuivi une action soutenue auprès des dirigeantes féminines et d’autres anciennes athlètes féminines pour qu’elles renforcent leur position au sein du conseil du CNO. Aujourd’hui, quatre femmes en font partie. Et grâce à l’action de Meriem Mizouni également, depuis 2012, les fédérations nationales sportives tunisiennes sont tenues d’employer des conseillères techniques responsables du développement du sport féminin.

Au secrétariat d’État aux Sports, Meriem Mizouni a pris des décisions majeures pour renforcer la présence de femmes dans les structures administratives et décisionnaires.

 

Lauréate pour l'Afrique: Aya Mahmoud Medany

Triple olympienne en pentathlon moderne, Aya Mahmoud Medany a concouru aux Jeux Olympiques pour la première fois à 15 ans et a décroché de nombreuses médailles aux Championnats du monde.

Hormis la compétition, elle a contribué à l’introduction du biathlon scolaire en Égypte et a aidé le pentathlon moderne égyptien à lever des fonds pour l’achat d’équipements destinés à promouvoir la participation des femmes et des filles dans le sport. Elle a aussi pris part à de nombreuses manifestations et tournois caritatifs dans divers sports pour encourager une plus grande participation sportive des femmes et des filles.

Modèle et mentor de nombreuses femmes et filles de son pays, Aya Medany a profité de sa célébrité pour s’exprimer dans les médias et défendre l’activité physique et sportive des femmes et des filles auprès de la haute administration gouvernementale.

Titulaire d’une maîtrise en commerce international, Aya Medany s’efforce actuellement d’obtenir des financements pour aider les filles  et les femmes à poursuivre leurs études sans interrompre leur carrière sportive.

 

Lauréate pour les Amériques: Nancy Hogshead-Makar



Triple championne olympique américaine de natation, Nancy Hogshead-Makar a passé de nombreuses années à innover au profit des femmes dans le sport.

Après avoir remporté l’or ex æquo aux Jeux de 1984 avec Carrie Steinseifer, elle s’est intéressée à l’égalité des sexes en athlétisme et depuis n’a cessé de défendre les femmes, en tant qu’avocate, auteure, professeure, conférencière et dirigeante.

Nancy Hogshead-Makar est désormais reconnue comme une autorité en matière d’égalité des sexes dans le sport et l’une des personnalités les plus influentes de l’histoire du Titre IX, fameux texte législatif américain qui accorde aux femmes le même droit d’accès aux sports universitaires.

Elle a influencé des millions de femmes et contribué aux progrès des États-Unis en compétition internationale, en offrant aux filles des opportunités qu’elles n’avaient pas jusqu’alors.

 

Lauréate pour l'Asie: Cheikha Naïma Al-Sabah



La Cheikha Naïma Al-Sabah a grandement contribué au développement des femmes dans le sport et inspiré de nombreuses femmes et filles du Koweït et du Golfe. Elle a organisé beaucoup de manifestations sportives telles que le premier tournoi de basketball féminin du pays.

La Cheikha Naïma Al-Sabah est aussi à l’origine du premier tournoi sportif féminin du Conseil de coopération du Golfe (GCC), et autres manifestations sportives comme les Championnats de volleyball féminin du GCC, et elle a lancé des initiatives destinées à la promotion du football féminin dans la région.

Présidente de l’Association des sports féminins du Koweït et du comité femme et sport du CNO du Koweït, la Cheikha Naïma Al-Sabah a occupé de nombreuses fonctions de dirigeantes. À ces divers titres, elle a organisé des stages techniques et d’entraînement destinés aux femmes et les a encouragées à intégrer les conseils de leurs fédérations nationales.

Éditrice fondatrice du magazine Femme et sport, la Cheikha Naïma Al-Sabah a considérablement contribué à la progression de la femme dans et par le sport.

En reconnaissance de son action, S.A. Mohammad bin Rashed (Émirats arabes unis), lui a remis en 2013 une récompense pour l’innovation sportive générale.

 

Lauréate pour l'Europe: Anastasia Davydova



Inspiratrice des femmes, Anastasia Davydova a consacré plus de 23 ans de sa vie à la natation synchronisée, discipline dans laquelle elle a gagné de nombreux titres et récompenses, dont 5 médailles d’or olympiques.

Première vice-présidente du CNO russe et présidente du Conseil pour l’assistance à ce CNO, elle se rend dans les écoles pour enseigner les valeurs olympiques et souligner l’importance de l’activité physique au quotidien. Elle organise régulièrement des ateliers de natation synchronisée en Russie et accompagne les jeunes générations d’athlètes féminines. Anastasia Davydova a également élaboré un projet original d’école de natation synchronisée destinée à favoriser le développement des jeunes espoirs féminins.

Son action a permis à nombre de nageuses synchronisées d’exprimer tout leur potentiel au sein du CNO et de la fédération russe de natation synchronisée.

 

Lauréate pour l'Océanie: Sian Mulholland



Sian Mulholland a joué un rôle essen- tiel dans le développement du cyclisme féminin en Australie. Pour inciter les femmes à faire du vélo, elle a réalisé un guide spécifique des courses cyclistes et un programme de formation de six semaines à l’intention des femmes participant à des compétitions de cyclisme. Elle est également membre fondatrice de «Femmes à l’entraînement», organisation créée spécialement pour permettre aux femmes de participer à une série d’activités comme le cyclisme.

Parmi ses autres contributions notables,  Sian Mulholland a négocié l’inclusion d’épreuves féminines à divers programmes de compétitions de loisirs, aussi bien sur route que sur piste et fait la promotion d’épreuves cyclistes féminines. Elle  a également organisé des séances techniques et des entraînements hebdomadaires destinés aux débutantes, et mis en place un accompagnement des femmes en vue de l’obtention du diplôme d’entraîneur de cyclisme de niveau 1 en Australie.

back to top