skip to content
Date
30 janv. 1984
Tags
St. Moritz 1948 , Bobsleigh , Suisse , Actualités Olympiques
St. Moritz 1948

Felix Endrich - Bobsleigh

L’une des particularités des Jeux Olympiques d’hiver, c’est qu’on peut voir des équipes du même pays lutter face à face pour le gain d’une médaille. C’est ainsi qu’en bobsleigh, la bataille pour le titre du bob à 2 s’est transformée en un duel Suisse 2 contre Suisse 1.


Les deux équipes sont nettement supérieures aux autres duos en lice. L’hiver précédent, le championnat du monde, qui a servi de préparation pour les Jeux, s’est déroulé sur la même piste et les équipes suisses ont fini aux deux premières places. La question qui se pose n’est donc pas de savoir à quel pays ira le titre, mais plutôt de déterminer l’ordre dans lequel les bobeurs suisses vont grimper sur les deux plus hautes marches du podium.

Dans l’équipe de Suisse 1 figure Fritz Feierabend, qui a déjà récolté une médaille d’argent en 1936 aux Jeux de Garmisch. Le pilote de l’équipe de Suisse 2, Felix Endrich, 26 ans, a été souvent été entraîné par Feierabend. Si les deux hommes sont de bons amis, ce sont aussi de farouches adversaires.

La première manche s’avère décisive, puisque Endrich et son freineur Fritz Waller s’octroient un avantage de plus d’une seconde. Ils récidivent dans la seconde manche et bouclent la première journée avec 2"6 d’avance. À moins d’un accident, il sera difficile de les déloger.

Feierabend va jouer son va-tout dans les deux manches suivantes, améliorant légèrement son chrono dans la troisième descente et gagnant plus d’une seconde dans l’ultime manche, mais rien n’y fera : le handicap concédé le premier jour est tout simplement trop important à combler. Endrich tient sa médaille d’or alors que le bob des États-Unis 2 obtient le bronze à près de cinq secondes de Feierabend.

L’autre bob américain, piloté par Tuffield Latour, termine neuvième. Plus d’un demi-siècle plus tard, son petit-fils, nommé aussi Tuffield Latour, entraînera l’équipe américaine qui décrochera le premier titre olympique féminin de bobsleigh.

Après les Jeux de Saint Moritz, les deux équipes suisses continuent leur chemin. Endrich retourne sur la scène olympique quatre ans plus tard, mais sans gagner de nouvelle médaille. Il termine quatrième aux Jeux d’Oslo alors que Feierabend décroche le bronze. Mais Endrich se rattrapera l’année suivante en remportant le titre mondial.


back to top En