skip to content
2010 Getty Images
Date
25 juin 2018
Tags
Actualités Olympiques, Tokyo 2020
Tokyo 2020

Faire tomber les barrières à la manière de Leticia Bufoni

Talentueuse et intrépide, Leticia Bufoni compte aujourd'hui parmi les grands noms du skateboard professionnel, une discipline qui fera ses débuts olympiques à Tokyo en 2020. La Brésilienne est une star qui n'aime rien tant que faire mentir ses détracteurs et relever tous les défis, que ce soit à pied ou sur sa planche. Retenez bien son nom ! 

Leticia Bufoni a passé la plus grande partie de ces 25 dernières années à repousser les limites et à remettre en question les idées reçues. Il n'y a donc rien d'étonnant à la retrouver à la pointe du mouvement qui a propulsé le skateboard, une discipline longtemps réservée aux passionnés, sur la plus grande scène du monde.

"J'étais avec Gary Ream [le président de la commission World Skate – Skateboarding] quand nous avons appris en 2016 que le skateboard allait intégrer les Jeux Olympiques, raconte Leticia Bufoni. J'étais tellement contente ! J'ai vraiment hâte de représenter le Brésil aux Jeux Olympiques."

La championne du monde 2015 de Street League Super Crown n'avait que dix ans lorsqu'elle a vu ses amis sur des skateboards pour la première fois, à São Paulo. La jeune Leticia a réussi à persuader l'un d'entre eux de lui prêter sa planche. Depuis, elle enchaîne les acrobaties.

"Tout le monde devrait pouvoir s'essayer au skateboard. Peu importe que l'on participe à des compétitions ou que l'on soit juste là pour s'amuser. L'essentiel, c'est de prendre du plaisir."

Getty Images

Toutefois, la jeune femme a été confrontée à quelques obstacles sur la route du succès. Pour commencer, ses amis ont fini par se lasser du skateboard et sont retournés vers le football, la laissant seule avec sa planche. Ensuite, son père, qui n'était visiblement pas convaincu de l'utilité de voir sa fille dévaler les rampes et bondir par-dessus les marches des escaliers de la ville, a cassé sa planche en deux. Dès le lendemain, papa Bufoni a pu constater que sa tentative désespérée pour détourner sa fille du skateboard avait échoué : Leticia était déjà en train de tester une nouvelle planche, avec l'aide de ses amis. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, il a finalement décidé de la soutenir dans ses efforts.

"C'était une période magique. J'étais tout le temps sur ma planche", s'amuse notre interlocutrice.

Au début des années 2000, le skateboard était au sommet de la vague. Aussi ambitieuse que talentueuse, la jeune Bufoni n'a pas tardé à convaincre son père de l'emmener en Californie pour les X Games 2007. Sidérée par le niveau de pionnières de génie comme Elissa Steamer et Lacey Baker, elle a supplié sa famille de la laisser rester sur place. La réponse de son père a pris la forme d'un défi : elle pourrait rester... à condition de réussir un inward heelflip. Sans surprise, Leticia a obtenu gain de cause dès son premier essai.

Trois ans plus tard, la Brésilienne caracolait en tête du classement mondial street. En 2013, elle remportait sa première médaille d'or aux X Games de Foz do Iguacu, dans son pays d'origine.

"Il faut croire que je suis accro à l'adrénaline, mais c'est tellement sympa, explique Leticia. Je m'entraîne tout le temps et je passe de nombreuses heures à la salle de sport. Je crois que c'est cet équilibre entre la forme physique et le temps consacré à la planche qui me permet de continuer à faire ce que je fais."

Getty Images

Techniquement très douée, Leticia Bufoni, comme tous les skaters d'élite, n'hésite pas à relever les défis les plus fous, quels que soient les risques.

"C'est normal d'avoir peur. Ça m'est déjà arrivé dans pas mal de situations, mais je me suis toujours imposé de faire face à mes angoisses."

"Le skateboard est de plus en plus populaire au Brésil, poursuit-elle. Il y a beaucoup d'événements et beaucoup de jeunes skaters impressionnants qui arrivent des quatre coins du pays."

Leticia Bufoni sait parfaitement que cette croissance sera encore plus forte une fois que le skateboard aura fait ses grands débuts olympiques à Tokyo, en 2020. C'est sans doute ce qui explique qu'elle se soit intéressée très tôt à ce projet. Elle était présente aux côtés de son compatriote et champion du monde Super Crown 2015 Kelvin Hoefler et du légendaire Chris Cole à Nanjing pour les débuts du skateboard en tant que sport de démonstration aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2014. Aujourd'hui, son regard est fermement tourné vers Tokyo.

Getty Images

"Cet événement va avoir un impact énorme sur le skateboard car il va inciter des personnes d'horizons très divers à s'y essayer."

Il n'y aurait rien d'étonnant à retrouver Leticia Bufoni sur la plus haute marche du podium dans deux ans et demi. Après tout, quoi de plus logique pour cette jeune femme, qui n'a eu de cesse de repousser les limites tout au long de sa vie ?

back to top En