skip to content
IOC/Jason Evans
Actualités du CIO

Exclure toute manipulation de compétitions des Jeux de PyeongChang 2018

Les Jeux Olympiques d'hiver officiellement lancés et bien entamés, de solides mesures sont en place à PyeongChang 2018 à la fois pour prévenir et traiter rapidement les manipulations éventuelles. Protéger l'intégrité du sport et des compétitions est une priorité absolue du Comité International Olympique (CIO).

Pendant les Jeux à PyeongChang, un athlète ou un officiel ne peut pas parier sur une compétition se déroulant dans les enceintes olympiques.  Des mesures sont prises pour lutter contre la manipulation des compétitions, notamment la mise en service, en collaboration avec des experts du comité d'organisation de PyeongChang 2018 (POCOG), d'une unité conjointe de renseignements sur l'intégrité (JIIU), et l'activation d'un dispositif de renseignement exigeant, le système d'information sur les paris et l'intégrité (IBIS).

Pâquerette Girard Zappelli, chief officer éthique et conformité, a déclaré : “Tout au long des derniers mois, nous avons travaillé en liaison étroite avec le POCOG, les forces de police internationales et les autorités nationales pour établir les procédures nécessaires et coordonner les actions à mener pendant les Jeux. En tant qu'organisation sportive, le CIO peut traiter d'affaires disciplinaires en lien avec les Jeux Olympiques. Aux Jeux, nous avons une commission disciplinaire spéciale prête à intervenir dans les cas de manipulation et autres cas d'atteinte à l'intégrité des compétitions. En ce qui concerne les affaires criminelles ou liées à la sécurité, nous nous en remettons aux autorités coréennes.”

Et d'ajouter :  “Avant les Jeux de PyeongChang 2018, nous avons également mis en place pour la première fois un programme de prévention et de sensibilisation pour informer les athlètes et les officiels des règles à respecter. Ce programme de prévention, grâce à la très bonne collaboration avec toutes les Fédérations Internationales (FI) des sports d'hiver, s'avère très efficace.”

L'unité conjointe de renseignements sur l'intégrité (JIIU) est chargée de prévenir, de suivre et d'évaluer toute activité contraire à l'éthique en lien avec les Jeux Olympiques. Si nécessaire, elle bénéficie de l'aide des autorités nationales ainsi que d'INTERPOL, dans le cas d'un acte criminel par exemple.

Le système d'information sur les paris et l'intégrité (IBIS), instauré par le CIO, permet d'échanger des renseignements sur les paris dans le sport. C'est un outil qui a pour objet de protéger les épreuves olympiques de la manipulation des compétitions. Durant les Jeux, ce dispositif fonctionne 24 heures sur 24. Les opérateurs et organes de régulation des paris qui ont signé des accords avec le CIO sont chargés de suivre les activités de paris et d'alerter directement le CIO en cas d'activité suspecte observée. Parmi ces organes régulateurs, citons l'association européenne ESSA Sport Betting Integrity, qui représente bon nombre des plus grands opérateurs de paris sportifs, l'association Global Lottery Monitoring System (GLMS – Système mondial de surveillance des loteries) et d'autres partenaires liés aux paris sportifs. Toutes les Fédérations Internationales des sports olympiques d'hiver ont choisi d'adhérer au système IBIS.

De plus, la JIIU peut compter sur la cellule d'intervention IMEST d'INTERPOL déployée pour venir en aide aux pays membres de l'organisation dans la préparation, la coordination et la mise en œuvre du dispositif de sécurité dans les grandes manifestations, ainsi que la cellule spéciale contre le trucage des matches d'INTERPOL. Depuis la signature d'un protocole d'accord avec INTERPOL en janvier 2014, le CIO a pu élargir le champ de ses activités communes avec l'organisation intergouvernementale pour y inclure une collaboration renforcée durant les Jeux Olympiques.

Informer sur la manipulation des compétitions

La prévention joue un rôle clé dans la lutte contre la manipulation des compétitions. Un certain nombre de mesures ont donc été mises en place, dont de vastes programmes de sensibilisation et d'information lancés l'année dernière et qui se poursuivront pendant les Jeux.

Le programme d'apprentissage en ligne sur l'intégrité créé par le CIO a déjà été suivi par plusieurs centaines d'athlètes qui concourront à PyeongChang. Basé sur des scénarios réels, ce programme leur enseigne le rôle qu'ils peuvent jouer à leur niveau en se protégeant eux-mêmes et en préservant l'intégrité de leur sport et des compétitions. Ce cours interactif est disponible en onze langues – soit à l'espace Athlete365 des villages olympiques, soit sur leur téléphone mobile Samsung ou encore en ligne en s'inscrivant sur Athlete365.

Par ailleurs, le CIO a rencontré avant les Jeux toutes les Fédérations Internationales des sports olympiques d'hiver pour discuter des risques spécifiques à chaque sport ou discipline et leur communiquer sa nouvelle campagne BelieveInSport. Cette campagnevise à sensibiliser les athlètes, leur entourage, les officiels et le public à la question de la prévention de la manipulation des compétitions. À travers différents outils d'éducation et de sensibilisation proposés dans le cadre de l'initiative BelieveInSport, l'objectif est de fournir à chacun les connaissances et compétences suffisantes pour contrer les tentatives de manipulation. Au centre de la campagne, il y a le code de conduite BelieveInSport, qui résume les règles que tous les athlètes, entraîneurs et autres officiels doivent connaître.

Une approche coordonnée et des règlements harmonisés

C'est, à PyeongChang, la première édition des Jeux où toutes les mesures énoncées ci-avant sont contrôlées par l'unité du Mouvement olympique pour la prévention de la manipulation des compétitions, créée par le CIO en 2017, et faisant partie intégrante du bureau éthique et conformité du CIO. Cette unité a pour mission de superviser l'application du Code du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations de compétitions, lequel constitue un texte complémentaire à la Charte olympique et vise à fournir aux organisations sportives une réglementation harmonisée visant à  protéger toutes les compétitions des risques de manipulation. Un règlement d'application a été spécifiquement établi pour les Jeux Olympiques d'hiver à PyeongChang.

Pour en savoir plus sur les diverses initiatives du CIO en matière d'intégrité, consulter les pages  www.olympic.org/fr/integrite  

back to top En