skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Eve Muirhead et la "Team GB" en curling : encore mieux qu'à Sotchi ?

Héritière d’une longue tradition, la skip écossaise Eve Muirhead a représenté la Grande-Bretagne dans les tournois féminins de curling des Jeux de Vancouver 2010 et de Sotchi 2014 où elle a remporté la médaille de bronze, devenant ainsi la plus jeune capitaine de l'histoire à monter sur un podium olympique. Quatre ans plus tard, Eve Muirhead est sacrée championne d'Europe, sa 8e médaille européenne consécutive. Très ambitieuse pour ses troisièmes Jeux, elle aura aussi la joie d'être accompagnée par ses deux frères à PyeongChang en 2018 !

Le 25 novembre 2017, Eve Muirhead et son "rink" écossais constitué de ses partenaires olympiques Vicki Adams et Anna Sloan, accompagnées par Lauren Grey, triomphent de la Suède de Hanna Hasselborg 6-3 en finale du championnat d'Europe de curling disputé à Saint-Gall (Suisse). Comme le remarque la capitaine, "Championne d'Europe, ça sonne bien ! Ça a été une semaine difficile, et nous avons vraiment bien joué. Nous avons travaillé dur toute la saison et en sortir au top pour devenir championnes continentales, c'est très très spécial. C'est ma 8e médaille européenne consécutive, mais il n'y en avait qu'une seule en or auparavant. Ça m'en fait deux, et c'est un sentiment très particulier vu que tout le monde ne parle plus que des Jeux Olympiques qui ont lieu dans moins de trois mois ! Pour nous, gagner ce titre juste avant, c'est très bon !"

Getty Images
Plus jeune skip à Vancouver en 2010

Eve Muirhead est la fille de Gordon, champion du monde de curling avec l’Ecosse en 1999 qui a également participé aux Jeux d’Albertville 1992 au sein de l’équipe de Grande-Bretagne. Elle excelle aussi bien comme joueuse de golf ou de cornemuse qu’en leader d’une équipe de curling, expliquant :


"Je me définirais comme une personne assez obstinée. Quand il s’agit d’apprendre quelque chose, je n’abandonne pas avant d’atteindre le meilleur niveau dans le domaine en question" Eve Muirhead Grande-Bretagne

Elle fait preuve d’une belle précocité en apparaissant sur la scène internationale à 16 ans pour remporter le premier de ses quatre titres de championne du monde junior (2007, 2008, 2009, 2011).

Getty Images

À 19 ans, Eve Muirhead est la skip de l’équipe britannique de curling aux Jeux de Vancouver. Après un bon départ, sa formation concède cinq défaites de rang et ne dispute pas les play-offs. "Non, je ne pense pas que j’étais trop jeune. J’ai acquis tellement d’expérience à Vancouver !", a-t-elle déclaré. "J’ai tant de bons souvenirs de 2010 ! Les résultats furent décevants et avec le recul, je sais qu’il y a plein de choses que nous aurions pu mieux faire, mais je pense que ce fut un mal pour un bien."

Getty Images

Lors des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver en 2012 à Innsbruck, Eve Muirhead compte parmi les athlètes modèles venus partager leur expérience avec les jeunes olympiens. En juillet de la même année, elle se rend à Londres pour y vivre les Jeux Olympiques d’été, assistant notamment au sacre de Jessica Ennis en heptathlon dans l’atmosphère bouillonnante du stade olympique, une fantastique source d’inspiration pour elle, la poussant à redoubler d’ardeur dans son approche globale de la vie d’athlète de haut niveau.

Championne du monde et médaillée de bronze à Sotchi en 2014

Leader de l’équipe féminine d’Ecosse, Eve Muirhead va figurer sur tous les podiums des championnats d’Europe (or en 2011, argent en 2010, 2012, 2013, bronze en 2014) et devenir à Riga (Lettonie) en mars 2013 la plus jeune skip championne du monde de l’histoire, à 22 ans, en produisant un coup magistral sur la dernière pierre pour battre la Suède 6-5 en finale. Avec ses partenaires Anna Sloan, Vicki Adams et Claire Hamilton, Eve Muirhead est la première athlète à obtenir sa sélection dans la "Team GB" pour les Jeux de Sotchi.

À Sotchi, Eve Muirhead et ses partenaires atteignent le dernier carré sur la glace de l’Ice Cube en prenant la 4e et dernière place qualificative du tour préliminaire, avec 5 victoires et 4 défaites. En demi-finales, elles sont battues par les Canadiennes en route vers le titre, 6-4. Pour la 3e place, elles affrontent la Suisse. Les deux équipes sont à égalité 5-5 dans la manche décisive et Eve Muirhead a l’avantage de lancer la dernière pierre. Celle-ci part droit dans la maison pour une victoire 6-5. "C’est bon d’avoir fini sur une note élevée aux Jeux et d’avoir gagné une médaille", dira-t-elle. "J’aurais été dégoutée si nous n’avions rien rapporté." Médaillée de bronze à seulement 23 ans, Eve Muirhead est la plus jeune capitaine de l'histoire, hommes et femmes confondus, à monter sur un podium olympique. Elle sait qu'elle a encore de nombreuses années devant elle pour embellir son palmarès et elle va le démontrer brillamment !

Thomas et Glen Muirhead seront aussi en compétition aux Jeux de PyeongChang 2018

Médaillée d'argent en 2015 et de bronze en 2016 avant de gagner à nouveau le titre continental, Eve Muirhead n'a donc pas quitté les podiums européens depuis sept ans. Elle est championne d'Ecosse depuis 2009 et elle a aussi remporté une médaille de bronze lors des championnats du monde 2017 à Beijing. Comme pour Sotchi, elle est sélectionnée très tôt pour les Jeux de PyeongChang 2018 - dès le mois de juin 2017 - pour être la capitaine de l'équipe britannique, et ce pour la troisième fois consécutive. Et ce n'est pas tout : du côté des hommes, c'est le "rink" de Kyle Smith, médaillé d'argent dans le même championnat d'Europe 2017, et dans lequel figurent les deux frères d'Eve, Thomas et Glen Muirhead, qui défendra les chances de la "Team GB" sur la glace du centre de curling de Gangneug.

Getty Images

"Nous avons fait quelques changements dans notre formation et renforcé notre équipe d'entraînement et d'assistance, à temps pour tout mettre en place", a expliqué Eve Muirhead. "Nous avons la chance d'avoir énormément d'atouts à notre disposition pour nous aider être aussi bien préparées que nous le pouvons, et c'est là que les bonnes choses peuvent se produire. Notre but a toujours été d'obtenir le meilleur résultat possible aux Jeux Olympiques". Parmi ces atouts figure le légendaire skip canadien Glenn Howard, quatre fois champion du monde, qui est devenu le coach de l'équipe. Autre atout et non des moindres : Eve Muirhead peut aussi compter sur son expérience olympique pour poursuivre son ascension : 7e à Vancouver, 3e à Sotchi, et elle l'espère, encore mieux à PyeongChang !

Getty Images

back to top En