skip to content
Getty Images
Amsterdam 1928

Étonnant : le panneau "P" pour Parking inventé à Amsterdam en 1928

Tout automobiliste sait repérer le panneau orné d'un "P" majuscule blanc qui indique où se trouvent les différents parkings en ville. Mais savez-vous où ce symbole a été inventé ? Pour des raisons pratiques, en 1928 lors des Jeux Olympiques d'Amsterdam !

Les Jeux d'Amsterdam ont été le lieu d'importantes avancées, notamment pour le sport féminin, puisque c'est lors de cette édition (IXe Olympiade) que les femmes participent pour la première fois aux épreuves d'athlétisme et de gymnastique, et elles sont presque 300 à s'aligner dans les compétitions de courses, de sauts et de lancers au stade olympique. C'est également dans ce stade flambant neuf qu'est pour la première fois allumée la flamme olympique appelée à brûler pour toute la durée des compétitions.

Amsterdam 1928 IOC

Mais il est une autre innovation pour laquelle il faut plutôt parler d'invention. En cette fin des années 1920 en Europe, qui s'achèveront bientôt avec la crise économique majeure connue sous le nom de Grande Dépression, la voiture prend de plus en plus d'importance dans les grandes villes, et les prévisions d'inévitables problèmes de régulation du trafic autour du stade olympique, et de places de stationnement pour les nombreux véhicules, qu'ils soient locaux ou venus de tout le continent, donnent la migraine au comité d'organisation. Comme ce sera d'ailleurs le cas pour tous les Jeux suivants.

Amsterdam 1928 IOC

Solution pérenne !

Problème, l'espace alloué près du stade olympique ne peut pas accueillir plus de 2 000 véhicules. C'est loin d'être suffisant, et la municipalité d'Amsterdam met à disposition d'autres terrains pour garer voitures, taxis, bus, motocyclettes etc. afin de porter la capacité à 3 500 véhicules motorisés et 2 000 "deux roues".  Problème encore : comment indiquer aux spectateurs où se garer aux abords du stade ? La solution trouvée prend la forme de panneaux carrés bleus avec un "P" majuscule blanc au milieu. C'est ainsi aux Jeux Olympiques d'Amsterdam en 1928 que ce panneau connu de tout automobiliste cherchant un parking est inventé ! 

Des permis spéciaux sont attribués aux officiels et aux délégations. Ils se présentent sous la forme d'un document portant le fameux "P" majuscule (dans un rond) et leur donnent la priorité pour se garer dans les parkings, mais ils ne sont valables que pour trois ou quatre jours, et doivent être renouvelés, afin d'éviter tout forme de trafic de ces permis spéciaux.

Amsterdam 1928 IOC

"Durant les 37 jours occupés par les Jeux, un total de 26 028 voitures ont rejoint les parkings, ce qui représente une moyenne d'environ 700 par jour. Le chiffre le plus important est celui du dernier jour des Jeux, où 4 400 véhicules se sont dirigés vers le stade olympique", peut-on lire dans le rapport officiel.

"Un des départements de la municipalité à qui il fut nécessaire de déléguer beaucoup de choses a été la police, tant pour fournir une aide que pour réglementer la circulation. À cet égard, il faut préciser qu'une aide précieuse a été apportée par le commissaire surintendant du secteur dans lequel se trouvait le stade, et l'inspecteur en chef de la police de la circulation. Si ces autorités n'avaient pas si bien coopéré, ni l'ordre dans le stade, ni la réglementation de la circulation et les arrangements de stationnement n'auraient suscité l'admiration des étrangers, comme ça a été le cas."

Et bien sûr, dans ces "arrangements de stationnement", il y a ce nouveau signe "P", sans lequel de nombreux automobilistes auraient sans doute tourné en rond et sans lequel, de nos jours, il serait impossible de trouver un parking en ville.

Amsterdam 1928 IOC


back to top En