skip to content
PyeongChang 2018/Park won-il
Date
10 avr. 2017
Tags
PyeongChang 2018 , Actu CIO , Hockey sur glace

Épreuves tests olympiques de hockey sur glace : la République de Corée et la Roumanie s’imposent

Organisées au tout nouveau Centre de hockey de Kwandong et au Centre de hockey de Gangneung, les compétitions des Championnats du monde U18 féminin et masculin de hockey sur glace de l’IIHF, Division II Groupe A 2017, ont permis de tester les deux sites en vue de PyeongChang 2018.

Les deux dernières épreuves tests pour les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 viennent de se terminer avec succès. Du 2 au 8 avril, le Centre de hockey de Kwandong et celui de Gangneung ont en effet accueilli le Championnat du monde U18 féminin de hockey sur glace de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), Division II Groupe A 2017 et le Championnat du monde U18 masculin de hockey sur glace de l’IIHF, Division II Groupe A 2017. Ces deux épreuves se sont terminées par les victoires respectives de la République de Corée et de la Roumanie, qui ont gagné leur billet pour la Division I, Groupe B de leurs compétitions.

Situés sur la côte est de la République de Corée, le Centre de hockey flambant neuf de Kwandong (d’une capacité de 6 000 spectateurs) et le Centre de hockey de Gangneung (10 000) abriteront les sites des compétitions de hockey sur glace à PyeongChang 2018.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018/Park won-il

À la question de savoir ce que représentait le fait d’évoluer dans les patinoires qui accueilleront bientôt sur la scène olympique les meilleurs joueuses et joueurs du monde, Leanne Ganney, capitaine de l’équipe féminine de Grande-Bretagne, a répondu : « C’est un honneur de jouer avant eux et nous les regarderons tous évoluer là même où nous avons joué un an plus tôt. C’est vraiment super. »

Les Britanniques étaient engagées dans le tournoi féminin de six équipes qui comprenait également la République de Corée, la République populaire démocratique de Corée, les Pays-Bas, la Slovénie et l’Australie. La compétition, qui s’est déroulée selon une formule championnat, a été dominée de bout en bout par le pays hôte.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018/Park won-il

Après avoir débuté par une victoire sur la Slovénie 5-1, les Sud-Coréennes, qui affronteront les meilleures mondiales à PyeongChang 2018, ont finalement décroché le titre, à la faveur de leur succès sur les Pays-Bas 2-0 lors de leur ultime rencontre. Cette victoire leur a permis de se retirer sur une série parfaite.

« Je n’en reviens pas », a déclaré après coup Do Heehan de la République de Corée, qui a effectué 11 arrêts et gardé ses cages inviolées face aux Néerlandaises. Elle n’a encaissé que trois buts durant toute la compétition, ce qui lui a valu d’être nommée gardienne du tournoi. « L’an dernier, nous n’avions pas pu remporter cette compétition et du coup, nous avons cherché à nous préparer au mieux afin de nous améliorer lors de chaque rencontre. Nous avons pris les matches un par un, et nous n’y avons pas dérogé. C’est ce qui nous permet d’être où nous sommes aujourd’hui. »

Les Néerlandaises ont terminé deuxièmes, alors que la Grande-Bretagne a complété le podium après avoir battu l’Australie 5-3 pour son dernier match, un résultat qui a expédié les Australiennes, lanterne rouge, en Division II, Groupe B.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018/Park won-il

L’un des temps forts de la compétition était un match attendu avec impatience entre le pays hôte, la République de Corée, et sa voisine, la République populaire démocratique de Corée. La rencontre, qui a attiré 5 800 spectateurs au Centre de hockey de Gangneung, s’est terminée par la victoire des joueuses hôtes 3-0.

Le match a commencé par une cérémonie au cours de laquelle Hee-beom Lee, président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018 (POCOG), et René Fasel, président de l’IIHF, ont donné le coup d’envoi en présence des capitaines des deux équipes.

Lee, qui a évoqué à plusieurs reprises la capacité du sport à dépasser la politique et les conflits, et son espoir de voir PyeongChang 2018 devenir les Jeux de la paix et de l’unité, a déclaré : « Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale du sport pour le développement et pour la paix, le match d’aujourd’hui est un symbole fort de paix et de l’esprit olympique. Nous sommes heureux que le site soit comble et que les fans vivent ce match historique dans la ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver de 2018. »

Un autre événement s’est produit à l’issue de la victoire des Pays-Bas sur la Grande-Bretagne 5-4. Après avoir quitté la glace, l’arrière néerlandaise Cloë Keijzer, a mis un genou en terre pour demander en mariage sa partenaire, l’attaquante britannique Katie Henry. Bien que déçue par sa défaite, cette dernière a retrouvé le sourire et n’a pu qu’accepter.

« Le tournoi de cette année est spécial pour plusieurs raisons », a déclaré Zsuzsanna Kolbenheyer, résumant une compétition couronnée de succès. « Les équipes ont eu l’occasion de venir en République de Corée jouer sur les sites olympiques de 2018, ce qui est unique pour elles. L’équipe locale est la seule qui reviendra l’an prochain. La plupart des autres joueuses n’ont jamais joué dans de telles arènes et devant autant de spectateurs. Je suis sûre qu’elles n’oublieront jamais cette expérience. »

IOC/Chung Sung-Jun

Parallèlement, dans le tournoi U-18 masculin, la Roumanie s’est bien reprise après sa défaite 4-3 après prolongation contre la Lituanie, lors de son deuxième match, pour terminer en tête des six équipes et être promue en catégorie supérieure.

Les Lituaniens avaient entamé l'épreuve tambour battant, en battant la grande favorite, la République de Corée, 4-2 lors du match d’ouverture disputé devant 1 243 spectateurs au Centre de hockey de Kwandong. Mais dans la foulée, le pays balte a ensuite perdu contre la Grande-Bretagne 3-1 et contre sa voisine estonienne, nouvelle promue.

Les Roumains en ont profité, finissant le tournoi avec trois victoires de rang. Meilleur marqueur avec huit buts et deux assistances, le Roumain Andrei Vasile a été nommé Meilleur attaquant de la compétition, alors que son coéquipier Ors Adorjan a été récompensé au titre de Meilleur gardien.

La Croatie a terminé dernière du groupe, à la suite d’une défaite contre la Grande-Bretagne, 6-3 le dernier jour, qui l’a condamnée à la relégation en Division II Groupe B.

IOC/Chung Sung-Jun
Ultime compétition du calendrier des épreuves test de PyeongChang 2018, les Championnats du monde de para-hockey sur glace 2017 auront lieu du 11 au 20 avril à Gangneung.

back to top En