skip to content
Date
17 janv. 2012
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

Entraînement payant pour les USA qui empochent l’or dans le relais luge par équipes mixtes


Le régime d’entraînement rigoureux auquel elle s’était soumise a fini par payer pour l’équipe de luge des USA qui, aujourd’hui mardi au centre olympique de glisse d’Innsbruck, a décroché brillamment la médaille d’or dans l’épreuve de relais par équipes mixtes.

Les USA n’étaient pas vraiment favorisés au début de la compétition de luge de ces Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver 2012 à Innsbruck mais ils ont fini par sortir vainqueurs de l’épreuve de relais avec un temps de 2‘18“310, devant l’Allemagne qui s’empare de la médaille d’argent avec un temps de 2‘18“708 et l’Autriche qui prend la médaille de bronze avec 2‘18“863.

Les lugeurs américains ont subi pendant des semaines des séances d’entraînement répétitives destinées à leur faire maîtriser le système de portes particulièrement difficile du relais en luge. En effet, dans cette épreuve, le lugeur arrivé en bas du parcours doit actionner du poing une sorte de levier pour ouvrir la porte de départ de son co-équipier placé en haut de la pente.

Et ce régime draconien a fini par payer sur la piste d‘Igls.

"Nous nous sommes super bien débrouillés avec le déverrouillage de la porte," confie Tucker West. "Nous avons été réellement rapides sur ce geste, nos temps de départ étaient tous excellents et nous avons tous eu de superbes descentes. C’était fantastique."

Le travail d’équipe a fait le reste, d’après Summer Britcher, qui a révélé qu’elle avait beaucoup sympathisé avec les trois athlètes masculins qui avec elle composent l’équipe américaine de relais en luge à Innsbruck.

"Je les aime bien, du moins parfois..." dit-elle en riant. "Je les considère un peu comme des membres de ma famille. Il y a toujours du bon et du mauvais quand vous devez cohabiter avec des personnes, mais d’une manière générale, oui, on peut dire que je les aime bien."

Les quatre co-équipiers se sont pris dans les bras l’un de l’autre dans l’aire d’arrivée alors qu’ils recevaient les félicitations du président du Comité International Olympique, Jacques Rogge.
back to top