skip to content
Date
21 nov. 2008
Tags
Actualités Olympiques , Beijing 2008

Enseignements tirés de Beijing


Élément clé du programme de transfert des connaissances du CIO, la séance bilan officielle des Jeux de 2008 à Beijing se déroulera du 24 au 27 novembre 2008 à Londres. Cet événement, auquel participeront les membres des comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) de Beijing 2008, Vancouver 2010, Londres 2012 et Sotchi 2014, ainsi que des représentants des villes candidates 2016 et d’autres parties concernées par les Jeux, donnera aux futurs organisateurs des Jeux l’occasion de tirer des enseignements de l’expérience et des connaissances acquises par leurs homologues de Beijing au cours de leurs sept années de préparation.
 
Expérience
L’événement consistera à la fois en des discussions en séances plénières et en des réunions annexes, durant lesquelles les participants examineront les éléments techniques, opérationnels et relatifs à la planification, qui sont liés à l’organisation d’une édition des Jeux Olympiques : sport, hébergement, transport, culture, éducation et logistique. La séance bilan permettra également d’analyser l’expérience des diverses parties concernées vis-à-vis des participants aux Jeux tels que les athlètes, les spectateurs, la main-d’œuvre et les médias. Par ailleurs, une séance bilan à part consacrée à la technologie se tiendra à Londres la semaine avant. Moment fort de la semaine : le président du CIO, Jacques Rogge, donnera une présentation sur Pierre de Coubertin le 24 novembre 2008, organisée par Londres 2012 en collaboration avec la Royal Society of Arts et la British Olympic Foundation. À cette occasion, le président du CIO prononcera un discours intitulé "Promouvoir les Jeux : le CIO, Londres 2012 et l’avenir du Mouvement olympique de Coubertin".
 
Le programme OGKM
La séance bilan des Jeux de Beijing est un élément clé du programme de gestion des connaissances du CIO sur les Jeux Olympiques (OGKM), qui comprend trois éléments principaux : services, expérience personnelle et information. Parmi les services : des ateliers, des séminaires et un réseau d’experts ayant l’expérience des Jeux à divers niveaux, experts auxquels les COJO peuvent faire appel tout au long de leur cycle d’existence. Les COJO ont également la possibilité d’acquérir une expérience personnelle sur la préparation et les opérations Jeux lors du programme des observateurs qui se tient pendant les Jeux, ainsi que lors de la séance bilan officielle et du programme de détachement qui permet aux membres du personnel des futurs COJO de travailler sur l’édition actuelle des Jeux Olympiques. Le dernier élément du programme OGKM est l’information, qui comprend notamment le rapport officiel des Jeux, les manuels techniques, les rapports de connaissances sur les Jeux, une série de documents et de publications utiles ainsi que le transfert visuel des photos et films du CIO. Toutes ces informations sont mises à la disposition des COJO par le biais d’un extranet qui est géré par le CIO.
 
L’histoire d’OGKM
Le président du CIO, Jacques Rogge, a lancé le programme de transfert des connaissances sur les Jeux Olympiques en 1998 avec l’aide de l’administration du CIO. Ce projet faisait partie d’une vision selon laquelle le président s’efforcerait après son élection en 2001 de rationaliser les Jeux Olympiques et de veiller à ce que les futurs organisateurs des Jeux puissent appliquer des pratiques réussies à leurs propres projets. Le projet initial a conduit à la création d’une société nommée Olympic Games Knowledge Services (OGKS – Services de connaissances sur les Jeux Olympiques). Mi-2005, les services de cette société ont été regroupés sous la responsabilité du département des Jeux Olympiques sous le nom d’OGKM.
back to top En