skip to content
2018 Getty Images
PyeongChang 2018

En short track, Suzanne Schulting débloque le compteur néerlandais sur 1000 m dames

Premier titre pour les Pays-Bas sur la courte piste de Gangneung. Suzanne Schulting prend le meilleur sur la Canadienne Kim Boutin et sur la porte-drapeau italienne Arianna Fontana, jeudi en finale du 1000 m dames. Dominateurs en patinage de vitesse, les Néerlandais n'avaient encore jamais gagné l'or en short-track depuis son entrée au programme en 1992 !

Suzanne Schulting, qui avait pris le bronze à PyeongChang 2018 avec un record du monde des néerlandaises dans la finale B du relais 3000 m, devance à l'arraché la Canadienne Kim Boutin. Cette dernière monte sur son troisième podium après avoir terminé troisième du 500 m et du 1500 m.

Quant à Arianna Fontana, elle porte encore plus haut son record de médailles en short-track féminin aux Jeux d'hiver. Championne olympique du 500 m et médaillée d'argent avec l'Italie en relais 3000 m, sa médaille de bronze est aujourd'hui son huitième podium olympique depuis les Jeux de Turin en 2006

Getty Images

La patineuse de la République de Corée Choi Min-jeong a chuté dans le dernier tour et dit adieu à un fantastique triplé, ce dont ont profité Suzanne Schulting, Kim Boutin et Arianna Fontana. Choi Min-jeong, qui a déjà remporté le 1.500 m et le relais 3.000 m, s'est emmêlée les patins avec sa compatriote Shim Suk-hee. Les deux concurrentes ont chuté et fini dans les matelas de protection, mettant fin aux rêves de triplé de la locomotive du short-track coréen. Choi s'est relevée et s'est finalement classée 4e, Shim étant pénalisée pour leur chute.

Suzanne Schulting veut inspirer la jeunesse néerlandaise

Suzanne Schulting est passée du patinage de vitesse au short track pour venir à PyeongChang 2018 débloquer le compteur de son pays dans la discipline. "Au début, le short-track néerlandais n'était nulle part, au fond du gouffre. Et maintenant, il grandit ! La longue piste est n°1 dans notre pays, et c'est si cool de pouvoir maintenant inspirer les jeunes !", dit-elle. "Ça a été également très cool de courir contre les patineuses de la République de Corée. Ce son de grandes spécialistes. C'était génial de disputer cette finale, car les gradins étaient en fusion et j'adore patiner en Corée dans cette ambiance. Ça a été super de pouvoir les battre. C'est une sensation exceptionnelle !".

Kim Boutin souligne l'esprit d'équipe canadien : "Ce que je ressens, c'est que nous sommes vraiment forts, et je n'aurais pas pu gagner de médailles sans mes coéquipiers. J'ai été triste avec le relais 3000 m (les Canadiennes ont été disqualifiées en finale), parce que je pensais que nous méritions la médaille"

Getty Images

Bientôt la retraite pour l'illustre Arianna Fontana ? "Après les Jeux de Sotchi, je n'étais pas sûre de continuer. Je pensais que ce serait difficile de faire aussi bien qu'en 2014. Mais j'ai gagné trois médailles ici, dont une en or. J'ai eu beaucoup de soutien de ma fédération et du CIO, et mon mari m'a beaucoup aidée à l'entraînement. Ma peur était de finir ma carrière sans être capable d'évoluer au plus haut niveau. Si c'est ma dernière saison, mes derniers Jeux, je pense que ça n'est pas arrivé. Je suis si heureuse! C'est géant. Si c'est la fin de ma carrière, je ne peux pas être plus heureuse". 

back to top En