skip to content
Date
07 mars 2019
Tags
Actualités Olympiques, Luge, Italie
Actualités Olympiques

En luge, les héritiers d'Armin Zöggeler en route vers les sommets

La série "Flame Catchers" d'Olympic Channel nous emmène chez le légendaire lugeur italien Armin Zöggeler et souligne l'héritage qu'il a laissé aux jeunes athlètes de sa région du Trentin-Haut-Adige. Inspirés par ses exploits, Lukas Gufler et Felix Schwarz se sont couverts d'or en double aux JOJ de Lillehammer 2016. Et ce n'est qu'un début !

 
 


La région montagneuse du Trentin-Haut-Adige ou "Südtirol", située aux confins de l'Italie et de l'Autriche, est une terre de champions italiens de sports d'hiver, dans toutes les disciplines.

C'est particulièrement le cas en luge, puisque les 17 médailles remportées depuis l'introduction du sport au programme olympique en 1964 l'ont toutes été par des athlètes du cru. Historiquement, c'est Paul Hildgartner qui a ouvert la voie, médaillé d'or en double avec Walter Plaikner, ex aequo avec le double d'Allemagne de l'Est à Sapporo en 1972, et vice-champion olympique en simple à Lake Placid en 1980 et champion olympique à Sarajevo en 1984.

Getty Images
Mais la plus grande star de la luge italienne, et l'un des plus importants champions des Jeux d'hiver, est Armin Zöggeler, né le 4 janvier 1974, qui a grandi dans un petit village perché dans les montagnes. Il raconte avoir commencé la luge pour descendre jusqu'à son école quand les rues étaient recouvertes de neige.

De ses premiers Jeux à Lillehammer en 1994 à ses derniers à Sotchi en 2014 où il fut le porte-drapeau de la délégation italienne, Zöggeler a signé un exploit unique : six Jeux, six médailles, une à chaque édition, dont deux en or, à Salt Lake City en 2002 et devant son public à Turin en 2006. Cette série de podiums sur une période de vingt ans reste inégalée aux Jeux d'hiver, quel que soit le sport.

Getty Images
"Je dois dire que la luge n'était pas un sport très connu en Italie. Mais les choses ont vraiment changé pour notre sport aux Jeux de Turin," dit-il d'ailleurs. Tout le monde attendait sa victoire sur la piste olympique de Cesana Pariol les 11 et 12 février 2006. Il a répondu présent malgré une immense pression, a été fêté comme un héros, et a inspiré toute une génération de lugeurs de sa région.

Ainsi, les premiers souvenirs olympiques de l'espoir italien Lukas Gufler remontent… à sa plus tendre enfance : les exploits de Zöggeler aux Jeux de Turin. "Je l'admire. Il avait sa propre technique, comme son aérodynamisme, sa manière de démarrer." Son partenaire du double Felix Schwarz, avec qui il a gagné la médaille d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer 2016, explique "toujours regarder les courses de Armin, il est mon héros, à cause de lui, je me suis toujours dit "je veux faire ça", "je veux glisser"… Sur la piste de glace olympique de Lillehammer, Gufler et Schwarz ont d'ailleurs terminé premiers de toutes leurs descentes : les six consacrées à l'entraînement, et les deux manches de leur finale.

Getty Images
Les héritiers "trentini e altoatesini" d'Armin Zöggeler continuent aujourd'hui à progresser vers le plus haut niveau international. Ainsi, Lukas Gufler, 19 ans, a remporté deux médailles de bronze lors des championnats d'Europe juniors disputés à Saint-Moritz (Suisse) en janvier 2019, en simple, et en double associé à un autre athlète de sa province, Leon Felderer. Ils ont par ailleurs terminé à la seconde place du classement de la Coupe du monde junior 2018-2019. L'héritage du légendaire Armin Zöggeler est entre de bonnes mains… Ou de bons patins !

Felix SCHWARZ and Lukas GUFLER Felix SCHWARZ et Lukas GUFLER - IOC/Changjie Chen
back to top En