skip to content
Date
07 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Escrime , Hongrie

Emese Szasz à la pointe de l’épée !

L'épéiste hongroise Emese Szasz est devenue championne olympique samedi à Rio en battant en finale l'Italienne Rosella Fiamingo, double tenante du titre mondial.

Sur la piste de l’Arena Carioca 3, Emese Szasz, 33 ans, vice-championne du monde en 2010 en individuel et N°1 mondiale en 2010 et 2014, a mené un parcours autoritaire, en dominant notamment la Japonaise Nozomi Sato 15-4 en quart de finale, puis la Française Lauren Rembi 15-6 en demi-finale. De son côté, Rosella Fiamingo a disposé de la Coréenne Injeong Choi 15-8 puis de la Chinoise Sun Yiwen 12-11.

En finale, Szasz a pris les devants au début du dernier relais, touchant par trois fois son adversaire italienne de 25 ans. Cette finale a longtemps été menée par Rosella Fiamingo, meilleure épéiste ces trois dernières saisons, mais Szasz a tiré profit de son expérience, égalisant à 12 partout, puis marquant deux touches seule pour terminer sur une double touche (15-13).

J’ai cru en moi et dans mon escrime Emese Szasz Hongrie

Emese Szasz ne pouvait pas croire à sa victoire, « je réaliserai peut être dans quelques jours seulement. J’ai cru en moi et dans mon escrime, et je l’ai fait ! Mais je n’ai senti que j’allais gagner qu’à la fin, quand j’ai porté la dernière touche. »

Getty Images

A presque 34 ans - elle les célébrera début septembre - Szasz, remporte son premier titre olympique et s'inscrit dans la tradition de l'épée hongroise qui a offert à l'escrime l'une des plus talentueuses épéistes, Timea Nagy, double championne olympique en 2000 et 2004, et sextuple championne du monde.

Un peu plus tôt, la Chinoise Sun Yiwen avait décroché la médaille de bronze aux dépens de la Française Lauren Rembi (15-13). « C’est une journée fantastique, quelque soit le résultat » s’est réjouie Sun, « Je me sens très heureuse d’être ici et de concourir aux Jeux Olympiques. »

Getty Images

back to top En