skip to content
Date
17 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actualités Olympiques , Athlétisme , Jamaïque

Elaine Thompson réalise le doublé 100m/200m!

La Jamaïcaine Elaine Thompson a réalisé le premier doublé 100/200 m aux Jeux depuis l'Américaine Florence Griffith-Joyner en 1988 à Séoul, en remportant le 200 m, quatre jours après le 100 m, en 21.78 (v -0,1 m/s), mercredi à Rio. Thompson, 24 ans, a précédé la Néerlandaise Dafne Schippers (21.88) et l'Américaine Tori Bowie (22.15).

Au couloir 6, la Jamaïcaine est partie très vite. Elle est sortie du virage en tête, Dafne Schippers a tenté de revenir dans la ligne droite, mais Thompson a lui a tenue tête tout du long, pour passer la ligne d’arrivée avec 10/100e d’avance. Elle a ensuite paru incrédule, s’est allongée sur le dos en attendant de voir les résultats s’afficher sur le tableau géant. Une fois que les temps sont apparus, Elaine Thompson s’est relevée d’un bond en poussant un grand cri!

Getty Images

« Je savais qu'elle avait un finish fort et que donc je devais sortir vite, aussi rapidement que possible », a raconté Thompson en parlant de Schippers. « J'ai l'or donc je ne peux pas me plaindre. J'ai passé ma jeunesse en regardant Veronica Campbell-Brown et Shelly-Ann Fraser-Pryce. Battre Dafne Schippers est un vrai combat » a-t-elle ajouté.

Getty Images

L'an dernier, aux Mondiaux de Beijing, Schippers, également 24 ans, avait précédé sur 200 m la Jamaïcaine sur le fil (21.63 à 21.66). Les deux femmes étaient ainsi devenues les troisième et cinquième performeuses de tous les temps.

« Je suis une guerrière »

« Je suis venue pour l'or et je ne suis pas contente avec l'argent. C'est difficile de courir les six courses, 100 et 200 m cumulés. Je me rapprochais de Thompson de plus en plus et j'ai pensé que je pourrais la passer mais je me suis écroulée », a expliqué  Dafne Schippers qui a en effet passé la ligne d’arrivée en perdant l’équilibre. Logiquement, la déception est grande pour la championne du monde 2015.

Tori Bowie a déjà conquis la médaille d'argent sur 100 m dimanche, alors que Schippers, diminuée par une blessure à l'aine, a terminé à la 5e place. L’américaine a tout simplement expliqué : « Je suis venue ici, et j’ai fait ce que mon coach m’a dit de faire. J’ai terminé ce que j’avait commencé. »

Getty Images

Elaine Thompson explique qu’elle ne nourrissait pas de tels espoirs en arrivant aux Jeux de Rio 2016 : « Mes attentes pour ces Jeux Olympiques, c’était juste de courir aussi fluide que possible. Je me suis fait un blessure aux ischio-jambiers lors des sélections nationales jamaïcaines. Mais je ne l’ai pas laissée me battre. Je l’ai traitée de la meilleure manière possible, et ça n’était pas si méchant que ça. J’ai eu quelques journées difficiles à l’entraînement, mais je suis une guerrière, j’ai la force en moi, et j’ai tout mis dans ma préparation. C’est fabuleux, ça a payé ! »

back to top En