skip to content
Date
22 déc. 2010
Tags
JOJ

El Guerrouj : "Je fais confiance aux jeunes et à leurs rêves"


Alan Harris, jeune reporter de Singapour 2010 originaire de la Barbade, nous fait son compte rendu depuis Durban

Pour que les jeunes se réalisent sur les plans universitaire, social et sportif, il est essentiel de proposer de nouvelles voies vers le succès. C'est ce que pense le double médaillé d'or et "roi du Mile", Hicham El Guerrouj. Il a récemment participé en tant qu'intervenant à la 7e Conférence mondiale sur le sport, l'éducation et la culture à Durban, Afrique du Sud. Cette conférence, organisée par le Comité International Olympique (CIO), en partenariat avec l'UNESCO, avait pour mot d'ordre : "Donner la parole aux jeunes".

Ainsi que l'a déclaré M. El Guerrouj, détenteur du record du monde actuel du 1 500 m, du Mile et du 2 000 m : "J'ai grandi dans une petite ville du Maroc où personne ne comprenait le sport ni les possibilités que celui-ci pouvait offrir." Et d'ajouter : "Bon nombre de mes amis ne pensaient pas que je deviendrais un champion olympique. Au début, je n'y croyais pas moi-même, mais je savais que si je réussissais, cela me permettrait d'avoir une vie meilleure." Et quelle meilleure vie que celle offerte par le sport ?

Aujourd'hui membre de la commission des athlètes du CIO, Hicham El Guerrouj, âgé de 36 ans, peut se prévaloir de nombreuses reconnaissances. Parmi celles-ci, son action humanitaire a notamment été récompensée en 1996 par un trophée de l'IAAF (Association Internationale des Fédérations d'Athlétisme). Pour couronner le tout, le Marocain à la voix douce est aussi ambassadeur de bonne volonté auprès de l'UNICEF, un rôle taillé sur mesure pour celui qui est si enthousiaste à l'idée de voir d'autres personnes réussir.

"Donner la parole aux jeunes du monde est une chose essentielle. Je pense que le Mouvement olympique a bien rempli sa mission, à savoir, permettre aux jeunes de donner et partager leurs points de vue ici à Durban. Nous devons réfléchir aux différents moyens d'apporter le sport, l'éducation et la culture aux jeunes du monde. C'est primordial", a-t-il confié.

Le quadruple champion du monde estime également qu'il est important d'associer l'opinion et les idées des jeunes ainsi que celles des plus âgés pour le bien de tous. Aussi a-t-il déclaré : "Cela peut sembler un peu difficile au début, mais nous devons réaliser un savant mélange des idées des plus jeunes et de celles des plus âgés. Il est essentiel que des personnes telles que moi viennent dialoguer avec les jeunes dans l'espoir d'être une source d'inspiration pour eux. Nous, j'entends par là ma génération, devons trouver des moyens de motiver non seulement les jeunes, mais aussi leurs parents et grands-parents. Aujourd'hui, je suis heureux d'être un ambassadeur pour mon sport. Nous devons maintenant faire en sorte que les dirigeants du monde prennent les grandes décisions, des décisions qui nous permettront d'offrir aux enfants du monde les chances qu'ils méritent d'avoir." Et de conclure : "Je fais confiance aux jeunes, à leurs capacités et à leurs rêves."

Tags JOJ
back to top