skip to content
Date
05 févr. 1948
Tags
St. Moritz 1948 , Ski alpin , Suisse , Actu CIO

Edy Reinalter - Ski Alpin

L’attitude face à la pression en dit parfois long. Un athlète qui sait qu’il va évoluer sous les feux de la rampe a tendance soit à perdre ses moyens, soit à être à l’heure au rendez-vous. À Saint Moritz, Edy Reinalter a montré que face à la pression grandissante, il avait des ressources.


Lors du premier slalom masculin jamais organisé aux Jeux Olympiques d’hiver, il se classe troisième d’une première manche très serrée remportée par l’Italien Silvio Alverà.

Edy, dont le véritable prénom est Romedi, a de la bouteille en matière de compétition. Il participe à des épreuves internationales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et s’est taillé une bonne réputation.

Mais, c’est peut-être le plus important, il connaît Saint Moritz. Il a vu le jour dans cette station et y a grandi, et il est assuré de pouvoir compter sur un solide soutien. Dans cette première manche, il s’est senti à l’aise sur la neige et beaucoup d’observateurs s’attendaient à le voir virer en tête. Il se doit donc de réagir pour effacer sa déception – troisième, c’est déjà très bien, mais Edy, lui, rêve d’or !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Sa deuxième manche est extraordinaire : il dévale la pente une demi-seconde plus vite que tout le monde et enlève le titre avec le même avantage sur le Français James Couttet. Alverà, lui, effectue une seconde manche sans relief et termine quatrième derrière un autre Français, Henri Oreiller.

Reinalter termine également 22e de la descente et dixième du combiné. Mais il a déjà assuré sa place dans l’histoire : premier vainqueur du slalom olympique et seul Suisse, à ce jour, à avoir gagné ce titre chez les hommes.

 

back to top En